Utiliser le mode de mesure de lumière en photographie

Utiliser le mode de mesure de lumière en photographie

Vous avez sûrement remarqué que l’appareil photo dispose de 3 principaux modes de mesures de lumière en photographie.

J’ai vous est envoyé un mail récemment en vous demandant quel article vous intéresserait sur le blog. Et Pierre m’a répondu en me demandant de parler des modes de mesures de lumière de l’appareil photo. Moi-même je sais que ces modes existent mais je ne m’étais pas vraiment intéressé car je laissais toujours le même mode par défaut qui est valable pour la majorité des cas, donc je ne me souciais pas de cela. Mais depuis que Pierre m’a envoyé ce mail, je ne me suis dit que ce serait un point à améliorer pour les difficultés que je rencontre et que vous rencontrez vous aussi, alors étudions cela.

mode de mesure de lumiere

Il faut savoir que l’appareil photo essaie de se rapprocher de plus en plus de l’œil humain, mais quand l’humain peut faire le mode de mesure de lumière automatiquement avec son œil, l’appareil photo bien que performant lui ne le peut pas, il faut lui indiquer ce que l’on veut.



Vous trouverez dans le manuel de votre appareil photo énormément d’information à prendre en compte, comme je vous le dis et conseil souvent.

J’ai télécharger et ouvert le manuel de mon Fujifilm X100s pour regarder la section qui nous intéresse. Page 52 j’ai trouvé la section mesure.

Il faut comprendre que gérer la lumière n’est pas si simple, il faut déjà que vous soyez ou apprenez à être observateur puis indiqué à votre appareil photo, comment vous voulez l’interpréter sur votre image.

C’est la manière dont l’appareil mesure la quantité de lumière qu’on lui présente pour avoir la meilleur exposition possible.

Ces modes de mesures de la lumière s’utilisent en mode tout automatique et semi-automatique. Il peut aussi s’utiliser en manuel, à partir du moment où le mode ISO est en automatique.

Je vous déconseille le mode tout automatique comme vous le savez si vous lisez régulièrement les articles, il est important de garder un contrôle sur vos créations et de comprendre ce que vous faites.

La zone noire sur les images ci-dessous, correspond à ce qui est mesuré dans le cadre.

L’appareil photo fait la mesure de la lumière selon laquelle vous cadrez et composé votre image et même avant de faire la mise au point.

 

  • Le mode de mesure multizone (Fujifilm), mode de mesure évaluative (Canon) ou mode de mesure matricielle (Nikon)

Mode de mesure de lumiere
Mode de mesure matricielle, évaluative ou multizone

Voici ce qui est indiqué dans la notice du Fujifilm X100S pour le mode de mesure multizone de Fujifilm :

« L’appareil photo détermine instantanément l’exposition en se basant sur l’analyse de la composition, de la couleur et de la répartition de la luminosité. »

C’est évidemment la même chose pour les autres marques, seule le nom du mode de mesure change.

C’est le mode de mesure de lumière standard de l’appareil.

Le mode de mesure par défaut pour la majorité des situations se présentant à vous. L’intérêt c’est que l’appareil photo calcule la lumière présente afin de ne pas surexposer ou sous-exposer l’image sur l’ensemble de l’image, donc essaie de faire une bonne exposition sur toute l’image !

Il fonctionne dans la majorité des situations c’est pour cela que pour ma part je le laissais par défaut.

On choisira ce type ce mode de mesure de lumière pour la majorité des scènes. Par exemple paysage ou des images où il n’y a pas de grande différence de lumière à traiter.

L’intérêt de ce mode de mesure de lumière est à utiliser s’il n’y a pas de grande différence de luminosité sur votre image. S’il y a une source lumineuse plus importante, l’appareil photo ne prendra pas en compte cette zone et fera en sorte que toute l’image soit quand même bien éclairée donc votre source lumineuse plus importante risque d’être toute blanche surexposé ou trop sombre sous-exposé.

Il fait alors l’exposition sur l’ensemble de l’image en essayant de tout bien exposé.

Prenons un exemple ici avec une image ci-dessous :

J’ai volontairement mis le petit prince devant l’écran lumineux de l’ordinateur. L’appareil étant en mesure évaluative cherche à bien exposé l’ensemble de l’image en évitant à tout prix la surexposition ou sous-exposition. La mise au point est faite sur le petit prince.

Je suis ici en mode priorité ouverture à F4 et ISO auto, l’appareil photo cherche donc la vitesse de lui-même et calcule les ISO aussi. Comme on peut le voir l’ensemble de l’image est bien exposé et l’écran est respecté pour avoir un ensemble bien éclairé, il ne peut bien entendu pas exposé parfaitement le premier plan et l’arrière-plan en même temps. Il calcule alors ce qui est le mieux pour lui d’après le mode de mesure évaluative.

Mode de mesure évaluative
Mode de mesure évaluative



  • Le mode de mesure pondérée centrale (mode de mesure moyenne Fujifilm)

Mode de mesure de lumiere
Mode de mesure pondérée centrale

C’est le même principe que la mesure vue précédemment, mais en donnant plus d’importance au centre. La mesure se concentre sur l’ensemble de l’image mais donne plus d’importance au milieu du cadre.

Ce mode de mesure de lumière sera idéal pour les portraits par exemple, si le sujet est centré etc.

Dans la notice du Fujifilm X100s il est indiqué : « L’exposition est réglée sur la moyenne de l’ensemble de l’image. Ce mode permet d’avoir une exposition homogène sur plusieurs photos ayant le même éclairage et s’avère particulièrement efficace pour les paysages et les portraits de sujets habillés en noir ou blanc. »

Ici la mesure a été fait en mode de mesure prépondérance centrale. Comme je vous le disais précédemment il prend la moyenne de l’image en accordant plus d’importance au centre. Ici le centre est entre l’écran et le petit prince, donc il cherche à bien exposé l’écran et le petit prince. Donc d’après l’image dans le cadre, la moyenne qui est prise en compte l’écran comme plus important.

 

Mode de mesure prépondérance centrale
Mode de mesure prépondérance centrale
  • Le mode de mesure spot

Mode de mesure de lumiere spot
Mode de mesure spot

Le mode de mesure spot est assez spécifique puisqu’il va mesurer la lumière seulement sur la zone centrale de l’appareil photo et très précisément. Voici ce qui est dit pour mon Fujifilm X100S :

« L’appareil photo mesure les conditions d’éclairage en se basant sur une zone au centre de l’image correspondant à 2% de l’ensemble. »

Alors ce mode de mesure de lumière sert principalement à isoler un sujet, notamment dans les concerts par exemple, ou vous voulez concentrer la lumière exclusivement sur l’artiste, ou également très efficace pour les sujets à contre-jour etc.

La partie que je souhaite exposer est une toute petite partie au centre du cadre.

Pour ma part je retiens donc que le mode de mesure spot, me servira pour indiquer à l’appareil photo précisément l’endroit qui m’intéresse le plus que je souhaite mettre en valeur. Attention quand même à ce qu’il y est de la lumière sur votre sujet, sinon tout le reste sera surexposé.

Alors ce mode de mesure de lumière est idéal pour les sujets à contre jour, quand les conditions lumineuses sont extrêmes comme dans un concert par exemple. Très efficace aussi par exemple sur un sujet clair sur sombre, ou un sujet sombre sur clair.

Le mode de mesure spot prend donc un tout petit cercle pour mesurer la lumière, le centre de l’image ici est la tête du petit prince. Alors l’écran est totalement ignoré (désolé pour la poussière lol).

 

Mode de mesure spot
Mode de mesure spot

 

mode de mesure de lumière
Voir le rond au centre qui entre dans la mesure

Il fait l’exposition de l’image en se concentrant sur le centre sans pour autant prendre en compte le reste de l’image, c’est-à-dire qu’il peut surexposer ou sous-exposer le reste de l’image.

Attention si vous faites la mise au point avec un autre collimateur, la mesure sera quand même celle du centre du cadrage. Utilisé principalement pour les contres-jour.

À retenir pour le mode de mesure spot : ce n’est que le centre qui est pris en compte !

Il faut donc vraiment savoir pourquoi vous utiliser ce mode de mesure de lumière.

 

  • Le mode de mesure sélective

Une 4ème mesure voit son apparition, au départ je vous parlais de 3 mais chez Canon il existe également le mode de mesure sélective. C’est la même que le mode de mesure spot mais le centre est plus grand.

Pour le spot c’est 2% de l’ensemble de l’image selon le constructeur, pour le mode de mesure sélective de Canon il parle de 10% de l’ensemble de l’image en prenant en compte que le centre.

Voici l’image en mesure sélective, étant donné que le cercle est plus grand que le mode de mesure spot l’écran est du coup bien exposé en faisant le juste milieu avec le petit prince.

Le cercle est plus grand donc moins précis que la mesure spot.

Mode de mesure sélective
Mode de mesure sélective

 

mode de mesure de lumière
Voir le rond au centre qui entre dans la mesure



  • La composition

Quand vous faite la mise au point avec le mode de mesure évaluative (matricielle ou multizone), tant que vous maintenez le bouton de mise au point enclenché, l’appareil garde la mesure d’exposition.

Le problème en sélectionnant un mode de mesure pondérée centrale ou la mesure spot est le fait que si vous faites la mise au point et recadré la mise au point ne sera pas maintenues, l’appareil cherchera à bien exposé au centre et va donc refaire le calcul si vous lâchez le bouton de mise au point.

En respectant la règle de composition de l’image, soit la règle des tiers vous allez vouloir certainement recadrer votre image et donc si vous utilisez un mode de mesure spot ou pondéré centrale il faut donc mémoriser l’exposition afin d’éviter que l’appareil ne refasse la mesure au centre.

Je n’ai pas forcément envie de mettre mon sujet au centre du cadre alors je fais une mesure sur ce que je veux qui soit bien exposé et je mémorise l’expo avec la touche * ou AE-L/AF-L puis je recadre.

Chez Nikon, en choisissant un mode de mesure de lumière centrale, le boitier fonctionne là où l’autofocus fait la mise au point, pour les autres marques il faut retenir cette règle :

Il faut donc faire la mise au point et appuyer sur la touche * (étoile) ou AE-L/AF-L pour mémoriser l’exposition qui est mesurée par le mode de mesure de lumière choisi puis vous pouvez ensuite recadrer. L’appareil photo gardera la mesure de la lumière.

mémorisation d'exposition mode de mesure de lumière

Le mode de mesure spot ou pondéré centrale fera alors la mesure sur le centre même si votre sujet n’est pas au centre.

  • Conclusion

Il faut retenir que là où vous fait la mise au point votre appareil photo calcule l’exposition de votre image si vous êtes en mode semi-automatique. Si vous faîtes votre mise au point là où c’est sombre, l’appareil photo va alors éclairer votre photo jusqu’à ce que la zone de mise au point soit bien exposé en fonction des modes de mesure de lumière, ils servent donc à ajuster l’exposition de l’image, centrale, moyenne etc. en fonction de ce que vous voulez bien éclairer.

Le mode de mesure de lumière est un sujet intéressant à aborder, moi-même je ne m’étais pas attardé dessus car auparavant je photographiais souvent tout en manuel. Je pense qu’il est plus intéressant de profiter du mode semi-automatique en laissant l’appareil photo géré une partie de la technique. Non pas qu’il faut laisser de côté quelques choses, il faut impérativement comprendre ce que vous faites justement pour progresser parce que le boitier est notre allié.

Le fait d’avoir reçu un mail de Pierre me demandant de parler du mode de mesure de lumière m’a permis de m’y intéresser davantage, de comprendre ce qui se passe pour vous aider aussi et vous l’expliquer. Alors merci Pierre !

En photographiant en RAW vous aurez plus de marge de manœuvre au post-traitement mais je vous le dis de suite, il faut impérativement bien exposer votre image car c’est vous qui indiquez à votre appareil ce qu’il doit faire avec le mode de mesure de lumière, si votre image est surexposée avec des zones cramées (blanches) vous ne pourrez pas forcément rattraper ça au post traitement, idem si c’est sous-exposé, le fait d’éclaircir votre image dégradera sa qualité, alors autant bien prendre votre photo dès le départ !

J’espère vous avoir éclairé et si vous avez des questions d’autres ont peut être la même, n’hésitez pas à participer et les poser en commentaire.

Inscrivez-vous à ma newsletter pour être informé dès qu'un nouvel article est publié et recevez en bonus gratuitement, le guide photo que j'ai créé de 31 pages !

6 commentaires Ajoutez les votres

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.