La profondeur de champ

La profondeur de champ

Comme beaucoup de personnes pratiquant la photo, il faut comprendre certaines techniques pour faire ensuite la recette à notre sauce.

Vous pensiez connaître la profondeur de champ totalement ? Moi aussi, mais il y a des termes à connaître et approfondir.

La profondeur de champ n’est pas très compliquée à comprendre. Elle nécessite cependant une certaine compréhension. Pour ma part j’avais beaucoup de mal au début, alors je voulais faire un article, même si on en trouve pas mal déjà sur internet, en apportant ma version de compréhension.

  • Comprendre

La profondeur de champ c’est tout simplement la zone de netteté de votre image selon l’ouverture/fermeture de votre diaphragme ainsi que la focale.

C’est aussi le flou d’arrière-plan, ce qui permet de détacher le sujet principal de son arrière-plan. C’est ce qui rend une photo majoritairement intéressante appeler dans un terme japonais, le « bokeh ».

Pour la profondeur de champ il faudra prendre en compte également la distance entre votre sujet principal et son arrière-plan.

En effet, les objectifs à grande ouverture permettent d’avoir de jolis flous d’arrière-plan selon leur ouverture maximale (le chiffre le plus proche de 0 après F). Plus l’ouverture est grande et plus le flou d’arrière-plan sera flou et esthétique.



Si le sujet est assez éloigné de son arrière-plan il n’est pas nécessaire d’avoir une très grande ouverture sur son objectif (F1.4 F2 etc.). Il y aura un flou d’arrière-plan quand même. Tant que l’objectif ouvre beaucoup, le flou sera plus esthétique.

  • La difficulté

Il faut trouver un équilibre pour prendre en compte l’image de droite à gauche, ou gauche a droite pour la netteté de la profondeur de champ et donc également la distance de mise au point. Ça va vous n’avez pas trop mal à la tête ?

Si votre sujet est un portrait et est très près de vous, il n’est pas nécessaire que vous ayez une grande ouverture de réglé. Mais par exemple en ouvrant à F1.8, si vous faites la mise au point sur l’œil, le problème que vous rencontrerez, c’est que comme votre sujet est très proche de vous, alors il n’y aura que les yeux de nets, voire même qu’un seul, ou bien la netteté jusqu’au nez, tout dépend comment vous êtes placé.

Voulez-vous vraiment juste avoir les yeux de net ? Il faut donc fermer davantage votre objectif ou reculer votre sujet pour faire la mise au point un peu plus loin. Tout dépend de la composition à donner.

Pensez que si ce qui vous intéresse beaucoup c’est le flou d’arrière-plan, alors déplacé le sujet un peu plus loin de son arrière-plan, sans pour autant toucher à l’ouverture.

Il faut vraiment faire attention à la distance entre vous et le sujet pour prendre en compte la zone de netteté, cela s’appelle l’hyperfocal, mais je reviendrais dessus ultérieurement.

Plus vous êtes éloigné de l’arrière-plan, plus il sera flou et donnera ce flou esthétique qui permet de détacher le premier plan du second plan. Mais ça n’annule pas pour autant la profondeur de champ pour autant, l’arrière-plan sera seulement flou. Comme l’arrière-plan est plus loin il est donc plus flou.



  • Les exemples en image

Pour mieux comprendre la profondeur de champ, voici un exemple d’image à différentes ouvertures. Vous verrez ainsi l’effet de la photo en fonction de l’ouverture du diaphragme. Le petit prince est venue se prêter au jeu. Quoi vous n’avez pas lu le petit prince ? Liser l’article pourquoi il faut lire le petit prince !

Profondeur de champ : ouverture diaphragme F2
le petit prince la profondeur de champ flou
Profondeur de champ : ouverture diaphragme F4
Profondeur de champ : ouverture diaphragme F8
Profondeur de champ : ouverture diaphragme F16
Distance entre les 2 sujets vue de haut

Vous voyez la différence entre les ouvertures, cela augmente le flou d’arrière-plan en détachant le 1er plan. Cela donne cet effet recherché de flou d’arrière-plan appelé « bokeh« . Plus votre ouverture est grande (proche de zéro), et plus vous obtiendrez ce flou d’arrière-plan. Attention néanmoins, le fait d’ouvrir un maximum le diaphragme donne une profondeur de champ très faible. Ce qui, si vous êtes très près de votre sujet, peu donner certaines parties de votre image floue. Comme par exemple si vous faites la mise au point sur les yeux et que vous êtes trop près il se peut que le nez soit flou. Il y a quelque chose d’important à connaître, c’est l’hyperfocale. Je ferais un article dessus plus tard.



Astuce : Il faut savoir qu’il existe un bouton qui permet de voir la zone qui sera net avant de prendre votre image. Ce bouton permet de tester la profondeur de champ. Par exemple sur appareil photo Canon c’est le petit bouton de testeur de profondeur de champ à côté de l’objectif. Ce bouton existe également sur d’autres appareils photo, regardez votre notice si vous le chercher. Il faut seulement maintenir ce bouton et voir dans l’objectif ce qui est impacté. Je ne l’utilise vraiment pas du tout, j’ai testé un peu mais je ne trouve pas vraiment l’utilité.

 

  • Conclusion la profondeur de champ

Il est essentiel de comprendre la profondeur de champ, c’est la base de la photographie. Ce qui vous permettra d’être créatif. L’objectif du kit de votre appareil photo est souvent vendu avec le 18-55 mm qui ouvre à F3.5 ou F4. Cet objectif permet déjà un flou d’arrière-plan esthétique. Il n’est pas aussi prononcé que les objectifs haut de gamme. Mais vous pouvez déjà essayer de vous entraîner facilement.

L’objectif à avoir quand on démarre la photo et pour utiliser ce super-effet de bokeh à moindre coût est le 50 mm F1.8. Je vous ai déjà expliqué que cet objectif fera de vous un meilleur photographe. Comme on le voit souvent sur internet, cet objectif est le meilleur rapport qualité-prix. Le matériel ne fait pas le photographe. Par contre ici on parle de technique, c’est comme si vous voulez essayer de faire un tour de circuit de courses avec une ancienne 2CV quand vous pouvez déjà essayer la Mercedes. La possibilité d’ouvrir à F1.8 c’est ce que je veux vous dire. La créativité de la photo n’aura pas du tout le même impact !


Si vous voulez vous initier facilement à la profondeur de champ, vous pouvez vous procurer cet objectif, le 50mm au meilleur rapport qualité-prix. Vous verrez que vous pourrez comprendre la profondeur de champ plus aisément en expérimentant avec cet objectif.

Si vous êtes Canon cliquer ici pour acheter le 50mm F1.8 STM CANON

bokeh canon flou arrière plan 50mm F1.8
canon 50MM F1.8

Si vous êtes Nikon, cliquer ici pour acheter le 50mm F1.8 NIKON

NIKKOR 50mm F1.8
NIKON 50mm F1.8

Si vous êtes Pentax, cliquer ici pour acheter le 50mm F1.8 PENTAX

flou bokeh
Pentax 50mm F1.8

Si vous êtes Sony, cliquer ici pour acheter le 50mmF1.8 SONY

la profondeur de champ sony 50mm
Sony 50mm F1.8

 

50mm fuji f2
Fujifilm 50 mm F2
Abonnez-vous à ma newsletter et recevez gratuitement le guide pour démarrer la photographie et les 10 conseils !

3 commentaires Ajoutez les votres

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.