Apprendre la photo de studio. Je me lance dans la photo de studio !

Apprendre la photo de studio.

Je me lance dans la photo de studio !

J’ai longtemps attendu avant de m’équiper pour apprendre la photo de studio et pourtant ce style de photographie m’intéresse. J’ai envie de photographier des visages, des familles, des portraits avec de bonnes gueule et même des scènes. Cela me permettra de développer quelques choses d’autres dans mon univers photographique.

Pour m’équiper je n’ai pas été chercher bien loin, j’ai préparé un budget pour créer un studio photo et en fonction de mes connaissances actuelles, je me suis intéressé pour apprendre la photo de studio.

Je possède actuellement 2 flashs cobra de la marque Yongnuo 600 EX RT. Je ne les ai pas acheté en même temps. Je savais que ça me servirais pour de la photo de studio . J’en parlerais dans un prochain article.

apprendre la photo de studio
Yongnuo 600EX-RT

Je me suis également équipé d’un émetteur me permettant de piloter ces flashs à distances, plutôt que d’avoir les flashs sur le boitier. Cet émetteur de la marque Yongnuo est le Yn-E3-RT.

Il me permet une fois connecté à mon appareil photo de voir déclencher les flashs à distance en mode « slave ».

apprendre la photo de studio
Yongnuo YN-E3-RT

Mes achats pour apprendre la photo de studio

J’ai donc opté pour m’équiper dans un premier temps, de trépied, de lampe, de parapluie et des supports de flash qui me permettront d’accrocher mes flashs au trépied.

L’acquisition de ces produits est assez difficile avant d’apprendre la photo de studio. Il faut savoir quelle référence achetée et il s’agît de s’initier quand même aussi à apprendre la photo de studio. Je me suis tout simplement fier aux avis sur internet et commander sur amazon ce dont j’avais besoin. Je ne suis donc pas allé bien loin.

Il faut savoir que beaucoup de marchand sur amazon propose des kits de studio à bas prix. Ce sont souvent des kits sans marque. Le problème avec ces kits de studio sans marque c’est que souvent c’est vraiment du matériel de débutant et ce qui revient en commentaire, c’est qu’il s’agit de trépied léger, qui se casse facilement ou même se tord facilement.

Le problème quand on veut apprendre la photo de studio est alors est de trouver le bon matériel sans forcement y mettre trop cher non plus. Le but est d’apprendre la photo de studio et s’initier simplement. Il ne s’agit pas non plus de s’équiper comme un professionnel avec des équipements dépassant les milliers d’euros. Le but est d’apprendre la photo de studio et de s’équiper avec du matériel pour faire du travail comme un professionnel. C’est possible en sachant photographier ! Le but étant de commencer à gérer la lumière sans aller dans la perfection mais en ayant une approche permettant de faire du travail propre. On est pas encore au niveau technique et du style des studios « Harcourt » non plus ! Mais on peut dégager quelque chose et voir ensuite ce dont on a besoin pour s’améliorer.

Les trépieds de photo de studio permettent d’accrocher les lampes ou les flashs à l’aide de support. Les trépieds adouciront la lumière.

J’ai donc choisi ce kit studio qui est vraiment intéressant car il sert à porter des choses légères, comme les lampes, parapluie ou les flashs.

apprendre la photo de studio pas chère
Trépied, parapluie, lampe, sac

Je me suis intéressé à ce kit car il a de bons avis de la part des utilisateurs et qu’il propose aussi des lampes blanches. J’ai choisi les lampes car j’ai besoin d’un éclairage à lumière blanche et éviter le plus possible la lumière jaune. Mais on peut très bien choisir directement la possibilité de mettre des flashs. Je pourrais ensuite me commander juste des trépieds et parapluies si j’ai besoin de compléter avec les flashs. Pour l’instant soit je joue avec les flashs soit avec les lampes. Le trépied n’a pas besoin d’être très cher pour ceci. Il tient juste les lampes et le flash ne pèse pas non plus une tonne. Il faut que ça tienne debout c’est tout.

J’ai ensuite commandé un trépied me permettant d’accrocher un fond de studio. Par contre là c’est plus délicat. J’ai préféré opter pour une base assez solide. Il s’agit quant même d’y accrocher un fond de studio dessus, car des modèles viendront aussi dessus. La barre transversale doit être solide et ne pas se tordre. Ce trépied de studio est parfait pour apprendre la photo de studio et même en tant qu’équipement pour travailler.

Ensuite, les fonds de studio pourront être en tissu, en papier, en vinyle et être blanc, noir, vert ou même d’autres couleurs… Alors j’ai préféré investir un peu plus pour que ce soit pratique, pas trop lourd mais stable. Il s’agît quand même d’apprendre la photo de studio. J’ai choisi toujours sur amazon, le trépied de marque Walimex PRO, qui a de bons retours.

apprendre la photo de studio
Trépied studio Walimex PRO

 

Pour apprendre la photo de studio, j’ai ensuite commandé un fond de studio en tissu pour commencer. Ces fonds de studio en tissu ont l’inconvénient d’avoir quelques plis qui peuvent être gênant en photo. Mais l’intérêt pour moi est de surexposer ces fonds en tissu à l’aide des lampes blanches afin de les rendre complètement blanche et donc cramé l’arrière-plan comme on dit. J’aimerais prendre aussi le fond de studio noir par la suite.

apprendre la photo de studio
Fond de studio neewer blanc 3 mètres

J’en ai profité pour commander des pinces pour tendre correctement le fond de studios tissus. Ces pinces sont très puissantes elles sont géniales !

 

apprendre la photo de studio
Pince studio photo

Le fait de recevoir ce fond de studio en tissu, m’a fait comprendre qu’effectivement cela serait très compliqué de les transporter pour faire un studio transportable. Car j’ai pris la longueur 3m x 3,6 m. Le problème c’est qu’en le rangeant il y a très vite des plis qui apparaissent sur le tissu. Je pense qu’à force cela ne va pas me convenir. J’ai même essayé de faire un style rideau, mais voila ce n’est pas le but et ça ne fait pas du tout pro. Alors je pense que le fond studio en tissu est plus simple si le tissu est en permanence accroché sans faire des va-et-vient de rangement.

Alors en discutant un peu avec Jean qui fait de super portrait, il me dit qu’il utilise des fonds de studio pliable pour ces shootings. L’avantage de ces fonds de studio est qu’il n’y a pas de pli ou alors très légèrement ce qui ne se voit pas avec la profondeur de champ. Le plus simple qui permet d’être transporté facilement est donc le fond de studio pliable. J’en ai vu des blancs et noirs qui sont donc réversibles. Comme me l’a conseiller Jean. J’en ai de suite commandé un 🙂

apprendre la photo de studio
Fond de studio pliable 150 cm x 200 cm

Avec le fond de studio en tissu pour l’instant je trouve qu’il y a la possibilité de s’en sortir, mais ces plis sont a force gênant. Par contre la longueur que j’ai commandé ne me convient pas du tout pour la largeur, 3m c’est beaucoup trop grand. Cela dépend de ce que vous voulez faire aussi. Il faut savoir aussi qu’au sol ça donne de la marge mais c’est tout de suite froissable en marchant dessus. Beaucoup de commentaires ressortent qu’il faut repasser le tissus, mais bon, repasser 3 m x 3.6m c’est un peu du temps perdu. Les plis se voient moins si vous espacer bien votre modèle du fond aussi avec la profondeur de champ. La différence avec les fonds pliables c’est que le modèle ne peut pas se mettre dessus. Peut-être que j’opterais pour un fond tissu moins grand plus tard ou peut être des fonds en vinyle.

L’intérêt d’apprendre la photo de studio

Pour moi, l’intérêt de monter un studio est avant tout un désir de maîtriser la lumière en photographie et de pouvoir proposer des prestations dans ce domaine.

L’équipement en photographie coûte toujours assez cher. Mais je pense que choisir son matériel séparément que plutôt investir dans des kits tout prêts est une meilleure idée. L’idée n’est pas aussi d’acheter du matériel bas de gamme, mais du matériel qui permet de faire du bon boulot. On trouve des kits tout prêt qui permettent de s’initier facilement pour apprendre la photo de studio. Ils sont facile d’accès mais vraiment le problème avec ces kits c’est que c’est souvent du matériel trop léger qui ne durera pas dans le temps. À vous de voir. Les parapluies ne sont pas très chers et permettent déjà d’adoucir la lumière et donc avoir un rendu plus doux de luminosité.

On pourra ensuite choisir un bol beauté, des softbox permettant encore de maîtriser la lumière.

studio photo pas chère
Bol beauté photo
apprendre la photo en studio
Softbox Godox

Il y a plein de solution possible pour faire et apprendre la photo de studio. J’ai choisi les lampes dans un premier temps pour avoir la possibilité d’éclairer une scène avec des lumières blanches. Sans les ampoules blanches je peux fixer mes flashs sur le trépied avec le support de flashs bowens ci-dessous :

apprendre la photo de studio
Support flash bowens

 

D’ailleurs j’envisage de prendre également juste des pieds supplémentaires + soft box et/ou bol beauté pour monter les flashs, si je veux utiliser aussi les lampes en même temps.

Conclusion

Apprendre la photo de studio est très intéressante pour maîtriser la lumière. Je pense déjà utiliser l’ensemble de mes objectifs que j’ai actuellement comme le Canon 50 mm F1.8 ou le Canon 85 mm F1.8, le Canon 16-35 mm F4 me permettra de jouer au grand angle avec les perspectives et la volonté de déformation. Ces optiques 50mm et 85mm sont très bonnes.

Néanmoins je pense quand même à faire évoluer mon matériel et m’équiper du Canon 50mm F1.4 ou du Canon 50mm F1.2 qui sont des best en qualité d’optique. Je cherche maintenant un niveau de détail extrême et ce piqué magnifique. Le canon 50 mm F1.8 est déjà vraiment bien. Je ne sais pas si en passant aux autres ouvertures plus grandes de diaphragme changera beaucoup de chose. On dit souvent que les objectifs à leur ouverture maximale n’offrent pas tout de suite le meilleur piqué. Il faut fermer à 1 ou 2 diaph en plus pour avoir un super piqué. Sachant qu’a F1.8 la profondeur de champ est assez étroite et la mise au point assez proche je suis souvent à F2.8.

Alors il y a cette règle en photo qui dit qu’on divise la quantité de lumière en montant de 1 diaph le diaphragme à chaque fois.

1 / 1.4 / 2 / 2.8 / 4 / 5.6 / 8 / 11 / 16 / 22

Ce que je comprends alors c’est que l’objectif 50 mm F1.8 que l’on trouve à bas prix (mais un excellent objectif !) dans les diverses marques obtiendrait alors son meilleure piqué à F4 et le 50 mm F1.4 obtiendrait son meilleure piqué à F2.8, le 50 mm F1.2 obtiendrait son meilleure piqué à F2.

Je trouve que le 50 mm F1.8 m’offre déjà de très bons résultats pour apprendre la photo de studio, est ce que ça vaut le coup de changer ? D’après la logique peut être, mais qu’en pensez-vous ?

Abonnez-vous à ma newsletter et recevez gratuitement le guide pour démarrer la photographie et les 10 conseils !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.