Du capteur Canon plein format au capteur Fujifilm APS-C

Du capteur Canon plein format au capteur Fujifilm APS-C

Les appareils photo à capteur APS-C ont souvent été mis de côté au profit d’appareil photo à capteur plein format car ils étaient considéré comme des boîtiers professionnels. Aujourd’hui c’est complètement différent. Les appareils photo à capteur APS-C sont tout aussi performants que les appareils photo à capteur plein format. Le capteur Fujifilm APS-C montre vraiment sa performance à rivaliser avec un capteur plein format. Pendant longtemps on préférait les appareils photo plein format pour leur montée en ISO. Il existe pour autant des gammes professionnelles d’appareil photo à capteur APS-C dans la plupart des marques. C’est le cas chez Fujifilm.

Sur le terrain, entre appareils photo à capteur Canon plein format et appareil photo à capteur Fujifilm APS-C, je ne vois la différence que sur la profondeur de champ. Il est possible aussi de voir la différence avec la plage dynamique. En ce qui concerne la profondeur de champ, cela permet d’avoir des flous d’arrière-plan plus prononcé à même distance avec le plein format quand on compare les 2 boîtiers. Cependant on peut tout aussi bien avoir des images avec de grands flous d’arrières plans en fonction du placement de votre sujet et l’objectif utilisé.
La plage dynamique permet d’avoir plus de détails dans les zones sombres et dans les zones claires sur une même image. Sans pour autant aller dans le HDR (high dynamic range). Cette différence de plage dynamique ne me choque vraiment pas puisque je ne l’ai pas vraiment remarqué concernant mon utilisation.

Capteur Canon plein format VS Capteur Fujifilm APS-C
Les différentes tailles de capteur photo jusqu’au plein format

Mon parcours photo du capteur Canon au capteur Fujifilm

J’ai longtemps hésité à passer complètement chez Fujifilm. J’ai vraiment commencé à m’intéresser et à photographié en 2014 en achetant mon 1er reflex, le Canon 700D. À ce moment-là, je ne savais pas que j’allais rentrer dans le monde de la photographie avec autant de passion.
J’ai rapidement complété par un 2ème appareil photo pour me permettre de photographier au quotidien. Je me rendais compte que le reflex ne pourrait pas être trimbalé tous les jours. Je m’étais alors intéressé à un modèle d’appareils photo discrets chez la marque Fujifilm, le Fujifilm X100S. À ce moment-là je ne cherchais pas de différence avec un capteur Fujifilm. Un ami s’était acheté ce modèle d’appareils photo. Alors je me suis renseigné sur ce type d’appareils photo et j’en ai acheté un d’occasion.

Ensuite pensant atteindre les limites avec mon Canon 700D, j’ai fait comme la plupart des personnes souhaitant évoluer en photographie. J’ai acheté un appareil photo plein format, le Canon 6D. Cet appareil photo est génial. Quand on le maîtrise, ce boitier permet de produire des images extraordinaires. Les objectifs montés dessus sont beaucoup plus qualitatifs que sur les appareils photo Canon à capteur APS-C. Enfin on trouve aussi de très bons objectifs qualitatifs sur la gamme APS-C de Canon !
En fait ce qu’il faut reconnaître, c’est que pour beaucoup de personnes on vend le plein format comme une révolution photographique. Sans vraiment savoir si le capteur plein format est dédié à votre utilisation.
En ce qui me concerne je ne savais vraiment pas sur quoi je me dirigeais quand j’ai souhaité changer d’appareil photo. Je savais que le Canon 6D étant un capteur plein format, il me permettrait de monter plus haut en ISO en gardant une qualité d’image optimale. La plage dynamique aussi permettrait d’avoir une moyenne de détail dans les zones claire ou sombre dans des conditions difficiles d’image sans pour autant tiré sur le HDR. Alors je suis passé au plein format grâce au Canon 6D.

Pratiquant la photo de studio occasionnellement à l’époque avec le Canon 700D j’avais investi dans un flash pour expérimenter. Puis un deuxième flash. Je vous ai parler des flahs Yongnuo dans cet article. Ces flashs Yongnuo sont d’excellentes qualités ! Avec ces flashs je bénéficiais d’une super qualité d’image. J’avais donc peur de quitter Canon en ayant pris mes habitudes et mes repères pour partir chez Fujifilm ou une autre marque et de ne pas retrouver le même style d’image. Alors je restais bloqué avec mon matériel.

test yongnuo yn600 et capteur
Flash Yongnuo YN600 EX-RT
Acheter le flash Yongnuo YN600EX-RT II au meilleur prix

Le Canon 6D

J’ai vu une réel différence au moment où je suis passé du Canon 700D au Canon 6D. La 1ère chose qui saute aux yeux, ce n’est pas le capteur plein format. C’est la différence de matériaux entre les 2 boitiers. Le plein format se montre directement plus robuste. Ensuite c’est le viseur qui est beaucoup plus grand et plus confortable que le Canon 700D. En fait à ce moment là, il faut comprendre que les 2 boitiers ne sont pas destinés au même usage. L’un est plus orienté amateur et l’autre professionnelle / semi-pro.
On pourrait croire que la qualité sur un appareil photo plein format est complètement différente. C’est en fait en fonction de l’usage auquel est destiné l’appareil photo. On trouve tout aussi bien chez Canon des appareils photo à capteur APS-C à usage professionnelle comme le Canon 7D mark 2. Il est tout aussi robuste et possède prise en main différente du Canon 700D.
Il faut savoir aussi que si vous passez d’un boitier à capteur APS-C au capteur plein format, normalement vous savez déjà photographier. Vous avez déjà une expérience dans le domaine, donc ce que je veux dire par là à force de photographier vous vous améliorez automatiquement par la pratique.

photo de nuit sur les toits de Fourvière avec vue sur Lyon
Comme vêtue de sa plus belle robe ©Dapacari
Canon 6D
photo pont ile barbe de nuit à Lyon avec la petite ourse au dessus
Comme la lumière au bout du tunnel ©Dapacari
Canon 700D

Le Canon 6D à capteur plein format est un excellent appareil photo. Je me devais vous décrire ce que j’ai ressenti avec lui. Ce boitier m’a permis de réaliser des supers clichés. Attention tout de même les photos ne se crée pas tout seule. Il est nécessaire de développer cette communication et le langage que vous avez avec l’appareil photo. Les photos que j’ai réalisé dessus sont prisent avec des réglages appropriés puis traité sur ordinateur afin d’accentuer leur qualité.

Avis Canon 6D et Fujifilm X-T3 capteur
Canon 6D
Acheter le Canon 6D au meilleur prix

Le Fujifilm X-T20

J’ai changé ensuite mon 2ème appareil photo, le Fujifilm X100S par le Fujifilm X-T20. Celui-ci avait un autofocus plutôt lent et il était question aussi de se mettre à jour au niveau matériel. La série X de Fujifilm est une excellente innovation photographique. En effet ces appareils photo sont très qualitatifs, même si le Fujifilm X-T20 est la gamme amateur chez Fujifilm, il n’empêche pas de délivrer des qualités d’images professionnelles identiques au Fujifilm X-T2. Après environ 2 ans passés avec le X-T20, voyant que cet appareil photo était au quotidien avec moi, je me suis dit que c’est la gamme d’appareils qu’il me faut. Car ça ne sert à rien d’avoir un appareil photo s’il est toujours rangé à la maison. L’appareil photo est un matériel qui ne demande qu’à être sorti et être utilisé! Alors à ce moment-là je me dis que le Canon 6D étant un reflex plein format, il se compose d’optique d’excellente qualité, mais toujours encombrant. Je ne peux pas mettre cet appareil photo dans un sac bandoulière au quotidien. Souhaitant par moments photographier discrètement, avec un reflex et de gros objectifs c’est beaucoup moins facile et imposant, malgré que le Canon 6D soit quand même un petit reflex plein format.

J’ai regardé mon Canon et mon Fujifilm, et je me dis pourquoi être équipé de 2 marques d’appareils photo différentes ? J’aime l’ergonomie Fujifilm. Garder 2 marques d’appareils photo différentes c’est vrai, d’un côté ça force à switcher de l’une à l’autre marque. Ce n’est pas mauvais en soi non plus. Le problème c’est qu’on se retrouve à ne pas se concentrer sur un seul appareil photo mais à 2 appareils photo avec 2 ergonomies différentes, des menus différents etc. Si je cherche une fonction que j’ai sur le Fujifilm mais pas le Canon, cela devient vite déroutant.

photo à la piscine tony bertrand à lyon en pose longue
Comme une histoire à chaque personne ©Dapacari
Fujifilm X-T20
panne d'inspiration photo
Comme un reflet ©Dapacari
Fujifilm X-T20

Alors à ce moment-là, je pense déjà à m’équiper que d’une seule marque d’appareil photo. Je pense même à switcher chez Sony avec leur gamme alpha et leur capteur plein format étant donné que c’est une gamme d’hybride plus légère également. Mais voila qui dit appareil photo plein format dis aussi matériel plus lourd par rapport à un appareil photo APS-C. L’avantage du plein format c’est qu’il donne accès à un meilleur contrôle de la profondeur de champ et possibilité de meilleures montées en ISO. Je dis possibilité car le Fujifilm sait très bien le faire aussi.

Sur les appareils photo SONY à capteur plein format, le problème qui se pose c’est que d’une part le matériel est encore plus cher que Canon, au moment où j’écris ces lignes et d’autre part les optiques sur plein format sont quand même encore lourde et assez grosse.

avis Fuji X-T20 capteur Fujifilm
Fujifilm X-T20 nue
Acheter le Fujifilm X-T20 au meilleur prix

Le Fujifilm X-T3

Fujifilm a choisi le capteur APS-C justement pour garder cette compacité et légèreté. Alors au quotidien j’ai choisi de m’offrir le Fujifilm X-T3 en remplaçant le Fujifilm X-T20. J’explique les raisons de ce remplacement dans un autre article ici.
Tout aussi léger et compact, le Fujifilm X-T3 me suit partout comme quand j’avais le Fujifilm X-T20. Je me rend compte que depuis que je l’ai je soigne mieux mes photos. Je passe moins de temps sur ordinateur à post-traiter les images.
L’avantage d’un appareil photo hybride est de pouvoir mieux contrôler la lumière. En effet on voit la photo avant de la prendre contrairement à un reflex. Ce qui permet d’ajuster en direct ses réglages, sa composition et l’effet de la lumière sur son image. Le Fujifilm X-T3 est encore meilleur que la série X-T2 et X-T20 qui au moment de leur sorti étaient déjà très performants et le sont toujours.

Photo dans les métro de Lyon à Oullins
Comme dans un film ©Dapacari
Fujifilm X-T3
photo dans le métro de Lyon à Charpennes
Comme un globule blanc ©Dapacari
Fujifilm X-T3

Le Fujifilm X-T3 améliore encore plus les capacités avec un autofocus beaucoup plus réactif. Il permet d’utiliser plus confortablement les très bons objectifs comme le Fujifilm 35mm F1.4, le Fujifilm 56mm F1.2. Ces objectifs étaient connus avec un autofocus plutôt lent sur la série Fujifilm jusqu’au X-T2.
Le Fujifilm X-T3 permet d’utiliser ces objectifs plus confortablement en améliorant l’autofocus. Le nouveau capteur X-TRANS 4 de chez Fujifilm permet donc un meilleur gain autofocus même si la qualité d’image est similaire aux anciens capteurs X-TRANS 3.

Avis Fujifilm X-T3 capteur Fujifilm
Fujifilm X-T3
Acheter le Fujifilm X-T3 au meilleur prix

Le Fujifilm X-H1

J’ai choisi de remplacer le Canon 6D après 2 ans de service par le Fujifilm X-H1. J’ai besoin d’un 2ème appareil photo pour répondre par exemple à des demandes de reportages de clients (comme des mariages par exemple).
En effet j’ai longuement hésité à attendre le Fujifilm X-H2. Si vous avez lu l’article sur mon passage au Fujifilm X-T3 qui m’a fait ranger le Canon 6D, vous avez dû vous rendre compte que je vous parle dans un 1er temps d’une semi-transition.
En effet j’ai eu beaucoup de mal à me séparer du Canon 6D. Au départ je voulais quand même le garder. J’avais revendu tous mes objectifs et je m’étais même acheter un objectif Canon 50mm F1.4 pour pouvoir photographier de temps en temps avec cet équipement.. Mais voilà, je trouve qu’il est préférable de s’équiper d’une seule marque pour être pleinement productif.
J’ai choisi le Fujifilm X-H1 pour sa prise en main et sa stabilisation. Le capteur est le même que sur la série X-T2 et X-T20.
En effet c’est comme si je retournais en arrière par rapport au Fujifilm X-T3. Cependant l’autofocus du Fujifilm X-H1 semble être meilleur.
L’objectif Fujifilm 35mm F1.4 est plus réactif sur le Fujifilm X-H1 que le Fujifilm X-T20. Il est par contre moins réactif que sur le Fujifilm X-T3.
Le Fujifilm X-H1 est tout de même un boitier excellent, la prise en main est bonne et confortable. On peut enfin combiner sur un Fujifilm, une courroie de main Peak Design Clutch.
En effet le bouton de déclenchement n’est pas le même que sur la gamme Fujifilm X-T. Il est légèrement déporté comme sur un réflex. Cela permet de mettre une courroie de main vu que le bouton de déclenchement n’est pas dessus, il tombe parfaitement sur l’index.
Le déclenchement sur le Fujifilm X-H1 est très souple et est d’un silence très agréable. Il est si souple qu’une simple pression déclenche la photo. Il faut donc s’y habituer.

photo hôtel dieu Lyon la nuit effet explozoom
Comme bâti en un instant ©Dapacari
Fujifilm X-H1

J’ai hésité à me prendre un 2ème Fujifilm X-T3, mais quelque part j’avais envie de tester aussi le Fujifilm X-H1.
Au départ mon choix était d’attendre le Fujifilm X-H2. Mais en observant l’évolution du marché actuel, je pense que Fujifilm ne sortira pas un Fujifilm X-H2 avant 2020. En faisant quelques spéculations, je me dis que Fujifilm ne pourrait pas sortir la série X-T avec un stabilisateur ça serait se planter une épine dans le pied à la série X-H. A mon avis la série X-H aura le stabilisateur avec les fonctionnalités des derniers X-T. Donc le Fujifilm X-H2 sera équipé des fonctionnalités du Fujifilm X-T3 quand le Fujifilm X-T4 sortira.

Cependant je n’ai pas envie d’attendre 2020 pour ensuite attendre un peu que son prix baisse. Car étant donné que le Fujifilm X-H1 à sa date de sortie était disponible à un prix de 1899 euros il faudrait ensuite attendre 2021-2022 pour un prix abordable sur une Fujifilm X-H2. Fujifilm l’a bien compris en mettant un capteur stabilisé sur le Fujifilm X-H1 avec les fonctionnalités de la série X-T2. C’est gagné du temps sur le marché.
Ce Fujifilm X-H1 est un bon appareil photo, il est un légèrement en retrait par rapport au Fujifilm X-T3. Sans pour autant être catastrophique, je m’en rend compte simplement en mettant des objectifs comme le 35mm f1.4 et le 56mm f1.2. Mais ça c’est seulement en comparant avec le Fujifilm X-T3. Le Fujifilm X-H1 peut être un appareil photo principal ou se compléter très bien avec le Fujifilm X-T3 en fonction de vos exigences.

La stabilisation est très efficace avec le Fujifilm X-H1. Cependant il ne faut pas oublier qu’elle est utile sur des sujets qui ne bougent pas. Pour autant descendre la vitesse pour assurer une stabilité à très basse vitesse est une bonne chose et un bon point positif. Cela permet de pouvoir gagner de la lumière sur ses images. L’intérêt de la stabilisation est de descendre en dessous de la limite de la focale qui assure une image net.
On peut alors par exemple faire des filés, utiliser une basse vitesse et faire des photos dynamiques grâce à la stabilisation IBIS en ayant plus de chance d’avoir des images nettes.

La stabilisation d’un appareil photo permet donc de descendre en vitesse et de casser la règle de la focale inversé. La règle qui dit qu’il ne faut pas descendre en dessous de la focale inversée.
Par exemple : Si je suis avec un 50mm sur capteur plein format je ne descends pas en dessous de 1/50ème de seconde. Sur capteur APS-C à 50mm je ne descends pas en dessous de 1/75 ou 1/80 selon l’appareil photo et son coefficient.

Avec un appareil photo comme le Fujifilm X-H1 et sa stabilisation IBIS, on peut donc casser cette règle. Cela permet de gagner de la lumière pour permettre d’assurer une image nette de la même manière que si un objectif est stabilisé sur un appareil photo qui ne l’est pas.
Cette fonction supplémentaire sur le Fujifilm X-H1 permet donc d’avoir la stabilisation sur tous les objectifs même ceux qui ne sont pas stabilisés. On peut donc aussi mettre des anciens objectifs avec des bagues d’adaptations, par exemple les objectifs Helios, et ainsi bénéficier de la stabilisation.

Avec la stabilisation même si on monte en vitesse, ce gain est toujours assuré et c’est un plus, car au moment ou j’écris ces lignes, il n’y a que la série X-H qui est stabilisée.
Le but de cet article n’est pas de faire un test du Fujifilm X-H1 mais seulement de vous parler de ma transition de Canon à Fujifilm. Je vais toute manière utiliser plus souvent le Fujifilm X-T3 que le Fujifilm X-H1 mais j’ai quand même hésité avec un 2ème Fujifilm X-T3 si ce n’était pas mieux adapté car la stabilisation apporte un plus et du confort mais elle n’est pas indispensable non plus. En revanche l’ergonomie du Fujifilm X-H1 est très agréable, l’appareil photo se rapproche d’un reflex mais le Fujifilm X-T3 apporte aussi beaucoup dans son côté technique.

La différence de prix aujourd’hui entre le Fujifilm X-T3 et le Fujifilm X-H1 est quasi similaire. Cependant le Fujifilm X-H1 est vendu avec un grip pour environ le même prix que le Fujifilm X-T3 et donc vendu avec 3 batteries et le grip. C’est ce qui m’a fait aussi décidé pour acheter le Fujifilm X-H1. Sans pour autant m’obliger à utiliser le grip vendu avec. C’est surtout pour avoir des batteries supplémentaires. Le grip permet aussi de recharger 2 batteries en même temps. Si le Fujifilm X-H1 était plus cher je ne l’aurais peut-être pas envisagé. Cependant il y a des avantages sur les 2 appareils photo entre le Fujifilm X-H1 et le Fujifilm X-T3. Chacun trouvera un plaisir entre les 2 appareils photo c’est certain.

Test Fujifilm X-H1 capteur Fujifilm
Fujifilm X-H1
Acheter le Fujifilm X-H1 au meilleur prix

Les flashs pour Fujifilm

Venant de Canon et étant habitué au flash Yongnuo, il me fallait trouver l’équivalent chez Fujifilm. J’avais un peu peur de ne pas retrouver le même résultat mais finalement j’ai opté pour les flashs Godox TT685-F.
Je trouve que le résultat n’a aucune différence avec les Yongnuo chez Canon. Ceux-ci sont aussi puissants avec un nombre de guide de 60.
Ces flashs ont un mode TTL qui permet de les utiliser en mode automatique et HSS qui permet d’utiliser des vitesses plus élevées que la synchroflash sans avoir de zone d’image sous exposé (les bandes noires sur la photo). Vraiment très content de ces flashs, j’en ai acheté 2 mais je pense que 1 ou 2 supplémentaires pour de la photo de studio viendront compléter l’ensemble.

test godox tt685-f capteur Fujifilm
Godox TT685-F
Acheter le flash Godox TT685-F au meilleur prix

Qu’est-ce qu’on perd ou gagne entre capteur Canon plein format et capteur Fujifilm APS-C ?

Évidemment il y a des avantages pour ou contre le capteur plein format ou le capteur APS-C. C’est un éternel débat.

Je vais vous dire ce que j’en pense. La qualité d’image est très similaire ! La différence est vraiment subtile et visible si vous mettez les 2 images côte à côte. Est-ce que au quotidien vous allez passer votre temps à comparer des images entre capteurs pleins format et capteur APS-C ?
Entre le plein format et le capteur APS-C c’est surtout une différence de profondeur de champ que l’on voit en premier. En effet un objectif ouvrant à F1.2 aura un flou d’arrière-plan équivalent à F1.8 sur capteur APS-C. Oui oui, vous avez bien lu. Quand on a une grande ouverture sur un objectif la différence se fait au niveau de l’effet de la profondeur de champ. C’est pourquoi cela peut être un critère de décision si vous hésitez entre différents capteurs photo. Néanmoins j’ai dit que c’est différent car je trouve la différence subtile seulement quand on compare les 2 boîtiers et les 2 photos prisent dans les mêmes conditions.

Quand on met par exemple un 50mm F1.8 sur un appareil photo APS-C et un 50mm F1.8 sur un appareil photo plein format. Il faut prendre en compte que sur un appareil photo vous êtes vraiment à 50mm f1.8 (le plein format) et sur l’autre vous êtes à un cadrage de 80mm (Canon coefficient x1.6) avec une ouverture f1.8 (capteur aps-c). qui correspond peut-être à une ouverture de 2.8, soit un diaph en plus. Le capteur Fujifilm à un coefficient de X1.5 contrairement à Canon.

Donc il y a moins de flou d’arrière-plan sur un capteur APS-C qu’un capteur plein format et plus le capteur est petit et plus le flou détachera moins le premier plan de l’arrière-plan. C’est donc bien un critère de décision pour choisir le plein format par exemple. Attention le flou d’arrière-plan se crée aussi en fonction de la distance entre vous et votre sujet, ainsi que le distance de l’arrière-plan et de votre sujet.

Un mot sur l’autonomie

L’autonomie des appareils photo hybrides est leur point faible. En effet avec le Canon 6D, la batterie dure au moins 3 fois plus longtemps qu’avec le Fujifilm X-T3. Avec le Fujifilm X-H1 j’ai remarqué qu’il consomme plus de batterie que le Fujifilm X-T3. Peut-être est-ce dû à la stabilisation ? Cependant pour pallier à ce problème d’autonomie, il existe des batteries tout aussi bonne que les batteries Fujifilm officiel. Il est toujours bon d’avoir ces batteries dans son sac, sachant qu’elles ne prennent vraiment pas de place. 3 batteries au quotidien sont vraiment conseillées. Sachant que 2 batteries peuvent suffire, mais la 3ème est là au cas où et c’est toujours mieux. Tout dépend votre usage.
Je vous conseille vraiment ces modèles de batterie Patona ci-dessous, car ce sont celles qui n’affichent pas de message d’erreur sur l’appareil photo. Ce sont celles que j’ai achetés.

batterie Fujifilm pas chère
Batterie NP-W126S Platinum
Acheter les batteries Patona pour Fujifilm au meilleur prix

Conclusion : du capteur plein format Canon au capteur APS-C Fujifilm

Quand un élève en formation me demande quel appareil photo choisir pour débuter, je ne peux que lui conseiller vivement un appareil photo hybride. En effet, voire en direct l’impact des réglages par rapport à la lumière avant de prendre une photo, permet de comprendre et d’apprendre plus rapidement. L’apprentissage se fait évidemment mieux par la pratique.
Ce qu’il faut comprendre par là, c’est qu’il faut prendre en compte la quantité et la qualité de la lumière pour vos images. La photographie c’est dessiner avec la lumière. Une photo n’aura pas le même rendu à des moments différents dans la journée. On pourra cependant avoir des images similaires avec 2 appareils photo différents. Tout dépend de ce que vous recherchez.
En ce qui me concerne j’ai choisi la marque Fujifilm car ce sont vraiment des appareils photo d’excellente qualité. Le capteur Fujifilm est d’une très grande qualité. Ce qu’il faut savoir c’est qu’ils utilisent un algorithme différent avec leur capteur photo. Les images sont vraiment d’excellente qualité.
Le look des appareils photo Fujifilm est aussi vraiment sympa. Ils sont discrets et souvent assimilé aux appareils photo argentiques. Ils ont d’une puissance à l’intérieur vraiment remarquable. On peut aussi s’en servir de caméra et pouvoir filmer en 4K 60fps avec par exemple le Fujifilm X-T3.
Le Fujifilm X-T3 est souvent comparé au Sony A7 III car la différence entre les 2 appareils photo est principalement le capteur photo. J’ai observé également des utilisateurs ayant quitté le Sony A7 III pour venir chez Fujifilm X-T3 mais j’ai aussi vu l’inverse.
Le Canon 6D est un appareil photo exceptionnel, mais je n’allais pas le garder juste pour l’avoir dans un sac sans m’en servir. Changer une marque est toujours délicat car on achète du matériel qui ne sera pas forcément compatible avec l’autre système mais je vous prouve ici que ça se fait. C’est toujours intéressant d’essayer plusieurs marques afin de trouver celle qui nous plaît le plus. Fujifilm a déjà séduit beaucoup de photographe qui comme moi ont aussi fait la transition du plein format au capteur APS-C. Ce n’est pas pour rien.

Est-ce que votre appareil photo vous suit tous les jours ? Si ce n’est pas le cas vous comprendrez rapidement si vous vous essayer à Fujifilm. En ayant un appareil photo lourd et encombrant sortirez-vous plus souvent votre appareil photo qu’un appareil photo aussi léger ? Faire de la photo c’est aussi se faire plaisir. Rechercher des scènes et composer vos images. À vous de créer les meilleures combinaisons avec un appareil photo avec lequel vous prendrez plaisir. Je le sais très bien je suis revenu au capteur APS-C Fujifilm car celui-ci me délivre d’aussi bonnes images que le Canon 6D tout en étant plus petit et plus léger et tout en étant professionnel. Fujifilm est tout simplement la meilleure gamme d’appareil photo en APS-C qui rivalise avec les appareils photo plein format. Faites une recherche sur internet et vous verrez par vous-même. Ils possède même l’un des meilleurs autofocus du marché.

En complément de cet article

Fujifilm a sorti le Fujifilm X-T30. Si vous recherchez un appareil photo hybride plus petit que le Fujifilm X-T3 ou le Fujifilm X-H1 tout aussi performant. C’est le petit frère du Fujifilm X-T3 avec le même capteur Fujifilm mais quelques spécificités en moins. C’est un modèle plus petit avec pratiquement la majorité des fonctions quand même. Je vous invite à lire l’article comparatif que j’ai écrit avec le Fujifilm X-T3 en cliquant ici.

x-t30 vs x-t3
Fujifilm X-T30
Acheter le Fujifilm X-T30 au meilleur prix

Inscrivez-vous à ma newsletter pour être informé dès qu'un nouvel article est publié et recevez en bonus gratuitement, le guide photo que j'ai créé de 31 pages !

6 commentaires Ajoutez les votres
  1. Salut Damien,

    Sur la plage dynamique, l’APS-C a bien rattrapé le FF (surtout si on limite le comparatif à Canon qui, à bas ISO, fait moins bien que les autres même ceux en APS-C), en revanche sur la montée en ISO la différence est toujours présente mais comme tu le dis très subtile.
    Là ou Fuji s’est démarqué des autres en APS-C c’est qu’ils s’y sont limités et l’ont développé alors que les autres, Nikon et Canon en tête, ont présenté ce format comme une transition provisoire vers le FF qui n’est pas tant une révolution photographique qu’un format historique bien ancré dans les esprits. Attention d’ailleurs à ne pas aussi souvent présenter les choses comme des innovations, les Fuji ne sont pas à proprement parler des innovations, l’APS-C existait avant tout comme la visée électronique (voir la photo avant de la prendre ça peut se faire sur un reflex grâce à l’écran arrière qui est basiquement une visée électronique).
    Ils ont en revanche fait un joli travail sur les performances des boitiers et surtout des optiques, alors que Canon et Nikon laissent quasiment à l’abandon ce secteur (leurs 17-55 f/2.8 n’ont jamais été renouvelés en 15 ans, ils n’ont jamais proposé d’équivalent aux 70-200 ou aux 16-35 f/2.8, ils n’ont quasiment pas conçu de focales fixes dans ce format…) alors que Fuji en se limitant à ce format y était un peu obligé.
    Une chose qui m’étonne d’ailleurs c’est que beaucoup de Canonistes et Nikonistes conspuent Sony sur les optiques en disant que c’est forcément moins bon puisqu’ils n’ont pas leur savoir-faire (pourtant elles sont très bonnes), alors que pour Fujifilm dans ce domaine ils n’en ont pas beaucoup non plus mais le fait que la marque soit plus réputée dans le monde de la photo grâce aux pellicules les aveuglent un peu (et en général dès que ça touche aux marques souvent l’objectivité fout le camp lol Fujifilm est considéré comme un grand nom de la photo et Sony comme un électronicien, de la même manière qu’on parle du grand savoir-faire de Canon et Nikon sur la colorimétrie alors qu’avant le numérique ils ne s’en occupaient pas puisqu’ils ne fabriquaient pas de pellicules).
    Après j’ai envie de dire c’est comme pour tout, le fait que l’APS-C soit largement capable de couvrir tous les besoins n’empêche pas le FF de garder toujours les mêmes arguments de supériorité et ce qui compte pour les gens c’est de toujours avoir mieux, les Nostradamus de la photo comme celui d’un vidéo youtube que j’ai vu récemment qui prévoit la baisse de prix du MF qui va bouffer le marché du FF ne tient pas compte du fait que si le MF baisse de prix le FF aussi, et là c’est l’APS-C qui se fait bouffer ^^ de même que ceux qui prévoient que l’APS-C va s’améliorer et supplanter le FF dans les deux cas ils partent d’un principe erroné qui sous-entendrait que pendant que l’APS-C s’améliorerait et le MF baisserait de prix le FF, pour une raison connue d’eux-seuls, ne bougerait pas…

    1. Salut Alex,

      Merci pour ton commentaire qualitatif!

      Canon n’a en effet pas renouvelé certaines optiques comme par exemple le 85mm F1.8 également qui date de 1993 il me semble! Cet objectif est vraiment excellent pour autant. Peut être qu’ils n’ont tout simplement pas d’amélioration à y apporter par rapport au capteur…

      Pour Sony je n’ai pas entendu ce genre de propos que les personnes disent qu’il est moins bon que Canon ou Nikon. J’entend même l’inverse. Cependant ce qui revient souvent c’est le prix, trop cher !
      En effet les marques sont étiqueté dans la tête des gens.

      Les gens veulent toujours avoir mieux et on fait aussi parti de cela quand on atteint les limites d’un appareil photo. En fait c’est vrai que le plus le capteur photo est grand mieux c’est, mais ce qui est mieux pour quelqu’un ne l’ai pas forcément pour l’autre.
      Enfin, l’aps-c permet d’avoir un appareil photo plus petit et plus léger contrairement au plein format, alors si on en vient au moyen format il faudra se contenté d’un matériel encore plus lourd. On atteindra forcément un jour les limites de ces capteurs et on aura un nouveau capteur photo inédit, ça se trouve il sera même plus petit haha mais quand ? 🙂
      En tout cas merci pour ton analyse enrichissante, c’est un plaisir discuter de ton point de vue 🙂

      1. Re ;),

        il y a toujours des améliorations à apporter mais pour que ce soit réellement mieux qu’avant il faudrait une conception optique plus complexe et des gadgets style stabilisation donc quelque chose de plus lourd et plus cher alors que c’est l’intérêt de ce type d’objectifs de rester moins bon et moins évolué que les versions plus haut de gamme (d’autant que maintenant Tamron le fait à leur place lol). Ou alors il faut que, comme avec les Nikon Z en ce moment, il y ait un changement de système (j’ai peur de ce qu’ils vont nous faire en f/1.4 lol).

        Sur les capteurs Sony est plutôt apprécié mais sur les optiques il reste pas mal de critiques, en général de gens qui n’en ont pas essayé ^^, ceux qui en disent du bien sont plutôt les testeurs donc c’est surtout des préjugés mais ces mêmes gens qui n’ont pas essayé n’en disent pas autant sur les optiques Fuji. Personnellement j’en ai essayé des deux marques et ils n’ont rien à envier aux autres 😉 .

        Sur les besoins et les faits je m’écharpe d’ailleurs en ce moment avec le youtubeur en question qui a carrément fait une vidéo « vous n’avez pas besoin de FF », dans l’absolu on peut faire une vidéo vous n’avez pas besoin d’APS-C, de mFT, de reflex, d’hybrides, de 70-200, de 17-55 et un peu tout le matériel photo puisque les besoins dépendent de chacun, alors que les faits sont avérés plus grand est le capteur meilleures seront les résultats globalement. Enfin là où on s’écharpe c’est qu’il prend ça dans le sens « le FF c’est mieux donc on en a besoin, il faut en acheter » alors que j’explique clairement que je ne mets aucune notion de besoin et que je ne conseillerais à personne d’en acheter (au contraire ^^). Mais la discussion tourne au n’importe quoi car maintenant que je lui ai expliqué par A+B que besoin ou non, c’est un fait, alors que lui essayait au départ de faire croire que l’APS-C est devenu mieux que le FF il fait volte-face et admets que les restent vrais mais en se réfugiant derrière le sempiternel « dans la réalité le « vrai » photographe s’en fout » lol. Dans la réalité si le vrai photographe s’en foutait il n’en ferait pas une vidéo 😉 et je peux lui indiquer le site d’un « vrai » photographe qui passe son temps à définir ce qu’est un « vrai » et qui prétend que la vraie photo c’est au FF. Le point commun entre les deux c’est que chacun prône pour sa paroisse, le 1er est équipé APS-C et l’autre FF…

        Après pour l’appareil photo plus petit et plus petit, Canon le démontre avec le Rp, y’a moyen d’avoir du FF léger et compact mais c’est plus une volonté des constructeurs jusqu’à présent de ne pas trop tronquer les FF sur les fonctions et surtout sur la construction qu’ils ont du mal à faire des boitiers légers et compacts (ton ex 6D par exemple, entrée de gamme du FF, ressemblait plus à un 7D qu’à un 1200D pourtant à part la taille du miroir et donc un peu la proéminence du viseur rien n’empêche de faire un 1200D FF, en hybride le miroir n’est même plus un problème). En revanche sur les optiques à caractéristiques égales oui, ce sera toujours plus gros et lourd, je précise à caractéristiques égales parce qu’à équivalentes on en avait parlé le 85 f/1.8 justement n’est pas tellement plus lourd et gros que le 56 f/1.2 de Fuji 😉 . Sur le MF le prix qui a baissé avec les Pentax et Fuji c’est surtout que eux ont enfin fini par passer à des capteurs Cmos moins chers au lieu des CCD, sur le reste et surtout les optiques le MF va rester encore longtemps un marché d’initiés fortunés.

        1. Intéressant tes réactions. En fait en ce qui concerne Fujifilm, je pense qu’il opte plus pour sortir l’appareil photo tout les jours. C’est pour ca qu’il ont choisi le capteur APS-C.

          Fujifilm peut très bien sortir un boitier plein format. Mais imagine un 85mm F1.2 sur un boitier plein format ou un 70-200 F2.8. Déjà je vois le 50 140 f1.8 sur Fuuji qui est assez gros. Certes Fujifilm peut sortir un boitier plein format plus petit s’il est sans miroir. Mais un objectif avec de grande ouverture est quand même lourde. Même si le 56mm f1.2 à un rendu équivalent au 85mm F1.8 en terme de bokeh je n’y vois pas trop de différence en terme de poids c’est vrai. Mais s’il sorte un 85 F.1.2 comparé à un 85mm F1.8 ca fera forcément une différence.

          Pour la vidéo du youtubeur, qui dit « vous n’avez pas besoin de plein format », je ne l’ai pas vu, je vais aller voir ce que ça donne. Mais rien qu’en lisant le titre c’est sûre que c’est choquant. En fait on n’est pas dans la tête de chaque personne pour connaitre les habitudes de chacun. En ce qui me concerne j’essaie aussi d’expliquer qu’avec le plein format on doit savoir pourquoi on l’utilise. Car c’est lourd et c’est cher.
          Si c’est pour tout prendre en photo en automatique sans apporter de la créativité à ses images, c’est qu’on ne fait pas la différence. Le Fujifilm n’est pas plein format et on fait des choses extraordinaire avec.

          J’ai vu un comparatif d’ISO et de plage dynamique dans une vidéo youtube, qui dit que le Fujifilm X-T3 est équivalent (environ) du Canon EOS RP en terme de plage dynamique. Je ne connais pas le site du comparatif peut être que ca te parle. En tout cas, quand on touche à la photo et qu’on s’y interesse de près, on cherche du détail et on commence à zoomer à 400%. Cela deviens vite une obssession mais est ce pour autant bénéfique? Ce que je veux parler sur le blog et que j’essaie de transmettre c’est par rapport à l’expérience que j’acquiert sur le terrain. Car tout ces tests de labo en réalité c’est de la théorie, en pratique on veut tous photographier au mieux et c’est les réglages qu’on choisit qui font la différence. Chez le photographe le souci du détail est présent, mais dès qu’on a un objectif qualitatif avec une bonne ouverture c’est l’essentiel pour créer des choses comme on le souhaite. Qu’est ce que t’en pense ?

          1. Fuji n’a pas intérêt à faire du FF de toute façon, déjà parce qu’ils proposent de l’APS-C et du MF donc c’est plutôt cohérent de ne pas multiplier les formats trop proches (Panasonic aussi est cohérent avec mFT et maintenant FF), mais aussi parce que financièrement ça leur couterait très cher de devoir refaire une nouvelle monture et concevoir une nouvelles gammes optiques d’autant que pour nous tu imagines le gabarit d’un 85 f/1.2 mais imagine surtout son prix quand tu vois déjà celui du 56 f/1.2 😉 . Mais ça n’empêche pas beaucoup de Fujiistes souvent demander « quand est-ce que Fuji va faire du FF? » ^^, donc le FF reste dans les esprits même par ceux qui estiment l’APS-C Fuji suffisant,

            Bon, avec l’APS-C Fuji comme avec le FF ou n’importe quel format en hybride ou reflex globalement on doit savoir pourquoi on utilise un appareil 🙂 . Je t’avais déjà parlé des prix de matériel équivalent entre APS-C Fuji et FF, c’est par exemple pas plus cher et pas plus lourd de prendre un 70-200 f/4 que le 50-140 f/2.8, un 85 f/1.8 au lieu du 56 f/1.2 etc. même pour les f/2 Fuji il y a pas mal d’équivalent f/2.8 légers et pas chers en FF, donc c’est toujours une question de choix mais pas tellement de prix ou de poids et avec les nouveaux Z et R (et déjà avant les A de Sony) on voit que même sur les boitiers le poids ne sera plus un critère. D’ailleurs je pense que Fuji en ce moment ne cherche pas tellement à vouloir séduire le marché pro, c’est déjà fait avec les X-T et les X-Pro donc en restant en APS-C, c’est plutôt le marché amateur qui leur échappe ce qui se comprend vu les tarifs mais la sortie du X-T100 me semble un signe de leur part de vouloir attirer un peu plus ce marché.

            Les comparatifs actuellement sont surtout visuels avec les Fuji, vu le peu de bancs de tests capables de faire des mesures sur les X-Trans, or c’est comme pour calibrer un écran l’oeil n’est pas un instrument de mesure il faut une sonde. Mais là-dessus je t’en avais aussi parlé, les fameux tests « terrains » dont la moitié ne parle que du piqué, des aberrations chromatiques, de la distorsion et du vignetage, bref des caractéristiques techniques qui doivent se mesurer avec un protocole strict pour pouvoir être comparés, et l’autre moitié c’est la fiche technique tirée du site du constructeur lol (ça me fait penser à un test où le photographe démarrait en disant « moi je ne fais pas des murs de briques, je n’ai pas de labo! » et il nous parle de piqué en affichant des photos d’un toit et d’une cheminée ^^ c’est vrai que c’est ce qu’on fait sur le terrain des successions de photos d’une cheminée 😉 . Mais oui tu as raison et ça le prouve, même les tests se prétendant terrains ne s’intéressent souvent qu’aux détails à 100%, je pense qu’il serait aussi important de faire comprendre ce qu’implique tous ces comparatifs de détails à 100% car beaucoup, notamment les débutants mais pas que, même s’ils savent que plus on agrandit plus les défauts sont mis en évidence ils oublient d’en tenir compte une fois le nez dans les tests lol. Et bien sûr effectivement que ces comparatifs ne mettent en évidence que ça, les défauts techniques, et ne témoignent pas de la réalité du terrain mais ils sont importants pour constater les améliorations sur ce point sauf qu’ils sont trop souvent faits avec des méthodologies incomplètes et difficilement compréhensibles :s .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.