Photographier le sport – (avec la marque Canon)

Photographier le sport

La photographie permet d’exprimer son art et sa créativité alors photographier le sport avec la photo sportive permet de mettre en avant les exploits dans le domaine sportif.

Photographier le sport que ce soit la boxe, le foot, la course à pied, la course automobile, pour bien pratiquer la photo sportive il faut connaître les règles pour bien faire 🙂

 

L’intérêt de photographier le sport, est d’avoir en photo l’effort, l’exploit, l’exceptionnelle en une image. Alors si je vous dis de prendre vos photos à vitesse élevée pour photographier le sport, il faut qu’une quantité de lumière entre suffisamment rapidement dans votre boîtier pour que votre photo ne soit pas sombre.



  • Quel équipement pour photographier le sport ?

Un boitier capable de monter dans les ISO haut tout en gardant une bonne qualité de photo.

L’intérêt si vous avez un plein format c’est que la gestion des ISO sera bonne, mais et il y a un mais, en photographiant le sport, vous devez tenir une distance convenable avec les sportifs pour ne pas les gênés.

Le photographe doit être invisible.

Alors il faut de long objectif. Le problème est qu’un objectif ouvrant à F2.8 est très cher mais reste toujours un bon investissement. Vous pouvez vous rabattre sur un objectif moins lumineux mais bien sûr moins confortable pour photographier le sport.

photographier le sport Canon 70-300 mm F4-5.6 EF IS USM II
Canon 70-300 mm F4-5.6 EF IS USM II
photographier le sport Canon 70 200 F4L
Canon 70 200 F4L
photographier le sport Canon 70 200 F2.8LNON STABILISE
Canon 70 200 F2.8L NON STABILISE

 

photographier le sport 70 200
Canon 70-200 F2.8L IS II USM

 

Si vous voulez que votre objectif aille plus loin alors un boitier avec capteur APSC est ce qui vous permettra de multiplier la focale de votre objectif grâce à son capteur et c’est parfait pour photographier le sport.

photographier le sport canon 5d mark 4
Canon 5d mark 4 CAPTEUR PLEIN FORMAT

 

canon 80d photographier le sport
Canon 80d CAPTEUR APSC

Sur NIKON le coefficient est multiplié par x1.5

Sur CANON le coefficient est multiplié par x1.6


Pour photographier le sport, il faut absolument un objectif lumineux pour couvrir un événement intérieur ou même ne serait-ce que pour isoler le joueur par un flou d’arrière-plan et ce même en extérieur.

Mais avec de longues focales le flou d’arrière-plan est déjà présent à F4.

Je sais que le budget pour ces objectifs est cher, mais si c’est votre thème photographique, il faudra forcément passer par cette case.



  • Mon expérience 

Quand j’ai démarré la photographie, je voulais tout photographier, je ne savais pas trop où me diriger mais je voulais apprendre la photo, alors j’ai touché un peu à tout pour connaître les bases.

J’ai essayé de photographier le sport. J’étais inscrit dans un club de badminton, alors j’ai demandé au responsable de couvrir l’événement en lui expliquant que je souhaitais photographier du sport mais que je ne l’avais jamais fait, je voulais m’initier.

Lui a accepté ma demande et me disait combien il était difficile d’avoir le joueur dans la photo et le volant ! Alors ce message en tête pendant tout l’événement je me suis focaliser la-dessus, essayer de choper les 2.

Le problème est que j’avais seulement un objectif le 70-300 f4-5.6 USM que j’avais acheté. Cet objectif n’étant pas lumineux il était difficile de monter en vitesse sans avoir trop de bruit sur la photo.

Voici mes débuts en photos sportives pour m’initier à la photographie sportive :

photographier le sport

Franchement, je trouve que la qualité de ces photographies n’a pas été à la hauteur de mes attentes, elles sont trop bruitées, je m’attaquais à un domaine très difficile avec du matos de milieu de gamme, autrement dit pas très confortable.

photographier le sport

Par la suite c’était un peu mieux j’ai été voir un autre match et photographié d’un autre angle en utilisant le 50 mm f1.8, je trouve que les photos sont déjà meilleures.

Mais voilà, c’est des photographies de débutant, elles dégagent certes l’effort du sportif, une émotion mais je trouve que les photos ne sont pas assez professionnelles, au moins le travail m’a permis d’apprendre à gérer la vitesse. Le boitier n’y est pour rien car le Canon 700D est très bien mais pour photographier le sport, un objectif plus lumineux est vraiment plus adapté pour éviter de monter trop en ISO. Tout dépend de votre objectif. Si c’est pour des photos de famille, jugez par vous-même si la qualité vous suffit, pour ma part j’ai réussi à faire cela, si je devais contacter un magazine photo, je trouve que ce serait limite.



Mon équipement pour ces photos était le Canon 700d et du 70-300 mm f4-5.6 USM + le 50 mm f1.8. Je vous rappelle que le capteur APSC Canon propose un coefficient multiplicateur de x1.6 alors mon objectif 70-300 mm devenait un objectif 112-480 mm. Ça c’est génial!

 

photographier le sport 50mm f1.8 CANON
canon 50MM F1.8

 

photographier le sport Canon 70-300 F4-5.6
Canon 70-300 USM F4-5.6

 

Le nouveau 70-300 mm F4-5.6 EF IS USM II :

photographier le sport Canon 70-300 mm F4-5.6 EF IS USM II
Canon 70-300 mm F4-5.6 EF IS USM II

Alors vous l’aurez compris, pour photographier du sport l’important est d’avoir un objectif lumineux car comme je vous dis le souci principal est le manque de lumière car entre F2.8 et F4 il y a 2 fois plus de lumières à F2.8 et s’il y a un souci de lumière il y aura une montée en ISO et plus on monte en ISO plus la qualité d’image se détériore.

Mais cela ne vous empêche surtout pas d’utiliser un objectif qui ouvre à F4, à vous de savoir géré la lumière et d’être créatif.

Je vous remets la règle des diaphragmes pour lequel on double la lumière. Ce critère est très important pour couvrir des événements sportifs en intérieur.


F1 F1.4 F2 F2.8 F4 F5.6 F8 F11 F16 F22


Un autre évènement auquel j’ai participé pour photographier le sport, était de photographier un « battle de hip-hop » avec un 24-105 mm F4L, toujours avec le Canon 700D. Un ami m’a demandé de couvrir l’événement et j’ai accepté pour me perfectionner.

Le gymnase était bien éclairé, il m’a permis de m’amuser à photographier même si ce n’était pas si simple.

Vous l’aurez compris, faire des photos c’est à la portée de tous, mais faire de bonnes photos c’est la différence. Le matériel photo coûte cher et c’est principalement du confort que vous achetez. Le principale, si vous n’avez jamais photographier le sport, est de commencer comme je l’ai faits par de petits évènements pour expérimenter et bien apprendre les bases de la photographie.



Le souci principal est vraiment d’avoir un objectif lumineux afin de combler le fait de monter en haute vitesse. C’est un investissement c’est sûr, mais comme vous devez le savoir l’achat d’un objectif n’est pas de l’argent perdu, c’est un peu comme investir dans l’immobilier, l’argent n’est pas forcément perdu et peut-être revendu. Pour photographier le sport, il n’y aura pas de miracle, il faut du bon matériel, sauf si vous voulez photographier en plein soleil un après-midi, mais n’oubliez pas qu’un téléobjectif est primordial. Si vous ne devez choisir qu’un objectif il faudra surement choisir le Canon 70-200 mm F2.8L.

photographier le sport battle hip hop

 

  • Connaître les règles du sport

Un point très important qui peut faire la différence entre l’amateur et le professionnel est de connaître les règles du sport, du jeu, que vous photographiez. Cela vous permet d’être plus réactif et d’anticiper la scène. C’est vraiment un conseil que beaucoup de photographe donne.

photographier le sport règle sport

 

  • La vitesse

L’intérêt en photo sportive est de travailler à haute vitesse, pour figer le mouvement.

Pour photographier le sport, il faut que le sujet soit net. Et là il faut au moins une vitesse supérieure à 1/500ème de seconde selon le sport. C’est pour cela qu’il faut des objectifs qui permettent de capter la lumière donc de grande ouverture à partir de F2.8, si c’est moins tant mieux!

Il faut figer le mouvement, mais attention, il existe aussi des photos assez difficile à réaliser appelé des « filé ». C’est-à-dire avoir le sujet net et cette impression de mouvement comme ici :

 

Pour faire un filé, il faut savoir où le sujet va passer, et là dans ce cas il faut photographier à basse vitesse mais pas trop pour avoir le sujet net comme par exemple une voiture passant très vite! Le but est d’avoir la voiture net et son décor flou pour donner cette sensation de vitesse. Vous devez trouver le juste milieu pour la vitesse à choisir et suivre votre sujet en photographiant, la rafale peut vous aider en photographiant en suivant le sujet par exemple a 1/60ème seconde.



  • L’ouverture

Pas de miracle, il faut de la lumière qui rentre, donc les plus grandes ouvertures sont appréciées comme F2.8, selon la netteté que vous voudrez, le flou d’arrière-plan. Mais avec de longues focales même à F4 vous aurez un arrière-plan flou, car le sujet est éloigné et l’arrière-plan logiquement aussi.

  • La composition

Pour bien photographier le sport, je dis ici que si vous ne devez choisir qu’un objectif autant choisir un téléobjectif le 70-200 F2.8L. Mais voilà c’est un bon budget quand même.

Le 50 mm F1.8 que je conseille souvent est aussi très bon, mais le problème c’est que c’est une focale fixe. Sur un appareil photo Canon à capteur APSC, le 50 mm devient un 80 mm (50 x1,6). Alors si vous voulez photographier avec cet objectif, ce n’est pas impossible mais il va falloir bouger!

Pour photographier le sport, si vous voulez couvrir un événement complet il va falloir changer d’objectif. Le combo téléobjectif + grand angle est parfait, puisque le premier isole le sportif et le second englobe la scène.

Pour le grand angle pas besoin qu’il soit nécessairement lumineux, le 10-18 mm F4-5.6 fera l’affaire, même en intérieur à 3200 ISO maximum, tout dépend de votre boitier bien sûr, mais cet objectif pour cet événement permet de montrer toute la scène sportive. Si vous voulez vraiment un très bon objectif lumineux pour capteur APSC il existe le Tokina 11-16 mm F2.8 ou Tokina 11-20 mm F2.8.


Pour Canon à capteur APSC


10 18 canon photographier le sport
Canon 10-18mm F4.5-5.6 STM
11-16 F2.8 Tokina photographier le sport
11-16 F2.8 Tokina

Pour Canon capteur PLEIN FORMAT et capteur APSC


photographier le sport 16 35 Canon
Canon 16 35 F4L
  • Conclusion

Il n’y aura pas de miracle pour photographier le sport, pour assurer votre travail il faut alors que vous photographier en RAW, déjà pour assurer une récupération de données satisfaisantes à exploiter en post-traitement. Je rappelle que le RAW est le fichier brut de l’image, il contient toutes les données. L’intérêt dans la photographie sportive est de figer le mouvement et de pouvoir le faire à haute vitesse, alors pour être polyvalent il faut un objectif capable de capter beaucoup de lumière, un objectif ouvrant à F2.8 sera très bien, à F4 ce sera moyen. Encore une fois ce n’est pas forcément la photo qui sera moyenne mais votre confort pour couvrir l’événement.

Ensuite le meilleur combo d’objectif est d’avoir un téléobjectif selon votre équipement et sa marque, par exemple pour Canon un 70-200 F2.8 est un super investissement même si ça coûte cher.

Utilisez en 2ème objectif un grand angle pour montrer ce que vous voulez photographier.

Si vous voulez vraiment photographier le sport sans trop investir, vous pouvez choisir un 50 mm F1.8 STM qui vous donnera avec un capteur APSC un 80 mm environ comme sur l’excellent Canon 80D par exemple. L’avantage de cette focale fixe est qu’elle est très lumineuse, mais l’inconvénient c’est que vous ne pouvez pas zoomer, alors il faudra bouger. L’objectif en lui-même possède un petit moteur silencieux ne sera pas aussi rapide que le moteur USM, mais vous pouvez déjà vous initier et amuser avec. Cela peut être très formateur pour photographier le sport.

Je vous ai présenté cet article avec la marque Canon pour photographier le sport, car je possède cette marque et il est plus facile de vous en parler, mais bien sûr tout cet article peut servir pour d’autres marques 🙂

Penser aussi que dans un événement sportif il y a souvent un lieu extraordinaire, il n’y aura surement pas à photographier le sport seulement, vous pouvez en profiter pendant les pauses pour photographier l’architecture du stade par exemple 🙂

photographier le sport architecture

 

Voici la sélection à retenir pour photographier le sport et les objectifs importants, vous pouvez vous les procurer en cliquant sur l’image.


Si vous avez un petit budget pour photographier le sport


50mm f1.8 CANON photographier le sport
canon 50MM F1.8

 

50mm f1.8 CANON photographier le sport
10 18 canon

 

photographier le sport Canon 70-300 mm F4-5.6 EF IS USM II
Canon 70-300 mm F4-5.6 EF IS USM II

OU

photographier le sport Canon 70 200 F4L
Canon 70 200 F4L


Si votre budget est confortable pour photographier le sport


 

photographier le sport Canon 70 200 F2.8LNON STABILISE
Canon 70 200 F2.8L NON STABILISE

 


Si vous avez un budget très confortable pour photographier le sport


 

photographier le sport 70 200
Canon 70-200 F2.8L IS II USM

 


 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux 🙂

Abonnez-vous à ma newsletter et recevez gratuitement le guide pour démarrer la photographie et les 10 conseils !

2 commentaires Ajoutez les votres
  1. I will right away grab your rss feed as I can’t in finding your e-mail subscription link or e-newsletter service. Do you’ve any? Please allow me understand so that I could subscribe. Thanks.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.