Comment photographier le sport avec Fujifilm ?

Photographier le sport avec Fujifilm

Photographier le sport avec Fujifilm n’est pas tellement plus compliqué qu’avec une autre marque. Il y a quelque temps j’avais déjà écrit un article sur comment photographier le sport. Dans cet article j’utilisais la marque Canon à ce moment-là. Suite à un commentaire de John sur ma chaine YouTube , il me demandait de pouvoir voir une vidéo sur la photo sportive avec les appareils photo Fujifilm. J’ai trouvé l’idée intéressante j’ai donc décider de créer ce contenu.

Cliquer sur lecture pour voir la vidéo “comment photographier le sport avec Fujifilm” ?

Les appareils photo Fujifilm

Dans cet article je parle des appareils photo Fujifilm à capteur APS-C. Je ne parlerais pas des appareils photo à capteur moyen format.

Les appareils photo Fujifilm sont des appareils photo qualitatifs. Fujifilm oriente tout son savoir-faire sur une seule gamme de capteurs par rapport aux autres marques qui investissent leur développement sur leur capteur plein format. La différence de capteur est intéressante au niveau de la plage dynamique et donc la capacité à afficher autant de détail dans les hautes lumières que dans les ombres. Cependant aujourd’hui, Fujifilm permet de pouvoir créer des photos haut de gamme et d’être souvent comparé aux appareils photo plein format.

Avis Fujifilm X-T4
Fujifilm X-t4

Les molettes de réglages Fujifilm

Un des avantages clé de la marque Fujifilm c’est d’avoir ses réglages directement accessibles par molette. En effet, la vitesse, le diaphragme et les ISO, pilier de la photographie sont directement accessible sur le boitier. L’avantage c’est que cela vous permettra en un geste d’être très réactif à ce qui se passe dans la scène à photographier.

Molette Fujifilm X-T4

Connaitre les règles du sport à photographier

Avant de vouloir photographier le sport avec Fujifilm, il est nécessaire de s’intéresser à la thématique que vous allez photographier. En sport, il y a une multitude d’activités. On peut trouver des jeux notamment, le foot, mais aussi des sports de combat ou même de la danse. Premièrement, se renseigner au niveau des règles permettra de pouvoir anticiper des déplacements de jeux. Deuxièmement, s’intéresser à un sport comme la danse, vous permettra aussi d’anticiper les déplacements, l’espace utilisé et les types de mouvement crée. Ainsi vous pourrez adapter vos réglages en fonction de vos désirs de création en photographie.

Photographe Lyon Danse Fujifilm
Photographe Lyon ©Dapacari

Comment gérer les ISO et la photo sportive avec les appareils photo Fujifilm ?

Cela va dépendre de la quantité de lumière disponible qui vous entoure. Effectivement si vous êtes en intérieur pour faire de la photo sportive il y aura moins de lumière. En fonction du type de sport photographier, si c’est un sport dynamique, il va falloir une vitesse à figer adapter à votre photographie. La photographie est un sujet équilibre. Si vous augmentez la vitesse, il faut trouver ailleurs comment équilibrer l’exposition.

Quelle focale pour la photo de sport avec Fujifilm ?

Tout va dépendre de votre distance avec votre sujet. Cependant si vous voulez être au cœur de l’action, il faut privilégier, les focales qui vous en rapproche. Demandez-vous si vous serez près de votre sujet. Si votre but est de saisir les émotions, les actions, la qualité de l’effort. Je pense aussi à des sports de combat, comme la boxe.

Choisir des objectifs Fujifilm pour la polyvalence

Si vous voulez être polyvalent, il vaut mieux opter pour des zooms. Vous pouvez utiliser le combo, Fujifilm XF 16-55mm F2.8 avec le Fujifilm XF 50-140mm F2.8.

16-55 mm F2.8
Fujifilm 16-55 mm F2.8
Acheter le Fujifilm 16-55mm F2.8 au meilleur prix
avis 50-140mm f2.8 fujifilm
Acheter le Fujifilm 50-140mm F2.8 au meilleur prix
avis objectif fujifilm 10 24
Objectif Fujifilm 10-24mm F4
Acheter le Fujifilm 10-24mm F4 au meilleur prix
foot et fujifilm
Exemple photo sportive 10 24mm F4 Fujifilm

Un objectif grand-angle permettra de prendre des plans larges en globalité. Ceci peut être intéressant de prendre des photos d’un ensemble pour montrer le contexte. J’aime bien dans ce cas utiliser le 10-24mm F4.

Ma manière de photographier le sport avec Fujifilm

En ce qui me concerne, je préfère photographier avec des focales fixes. Certes c’est moins polyvalent, mais l’avantage c’est que je bénéficie de grandes ouvertures. J’utilise 2 appareils photo. Le Fujifilm X-T4 et le Fujifilm X-H1. Sur un appareil photo, je peux mettre le 16mm f1.4 et sur le 2ème l’objectif 56mm F1.2. Les objectifs à grandes ouvertures chez Fujifilm ne sont pas réputés pour avoir un autofocus ultraperformant par rapport aux objectifs qui ouvrent à partir de F2. Mais avec de la pratique et l’habitude, on trouve nos repères et ça fonctionne.

test 16mm f1.4
Fujifilm XF 16mm F1.4
Acheter le Fujifilm XF 16mm F1.4 au meilleur prix
Fujifilm 56mm f1.2 sur X-T30
Acheter le Fujifilm XF 56mm F1.2 au meilleur prix

Bien que le 56 mm est plutôt adapté aux portraits, son autofocus n’est pas très performant. Avec la pratique on peut très bien se débrouiller avec. L’avantage avec ma manière de photographier, c’est que j’ai l’équivalent d’un 16-56 avec des ouvertures à F1.4 et F1.2. Cela me permet de gagner en qualité d’image en ayant des ISO très bas.

sport et 56mm f1.2 fujifilm
Fujifilm 56mm F1.2

Si j’ai besoin d’une plus grande focale, je peux aussi utiliser le 90mm F2. Comme je ne peux pas zoomer, je m’adapterais en bougeant. Cela me permettra de trouver différents angles de prise de vue.

avis Fujifilm 90mm F2
Fujifilm XF 90mm F2
Acheter le Fujifilm 90mm F2 au meilleur prix

Les réglages pour photographier le sport avec Fujifilm en intérieur

En recherchant à photographier, le sport avec Fujifilm comme avec d’autres marque, vous allez vous rendre compte d’une difficulté, c’est d’avoir une photo bien exposée et qui permet de figer un mouvement.

Prenons un exemple avec un sport comme le badminton. J’ai pratiqué ce sport pendant 3 ans. Un sport intensif et très rapide qui se pratique en intérieur. La difficulté rencontrée à ce moment-là quand on débute dans ce domaine c’est la capacité de votre matériel à capter la lumière. Si votre objectif n’est pas assez lumineux, en montant la vitesse vous allez devoir forcément monter en ISO, sinon tout sera sombre. Avec un sport comme le badminton, il faut être capable de capturer l’instant tout en ayant le volant dans la photo. Bien sûr si votre vitesse est trop basse, le sportif ou le volant sera flou et ça ce n’est pas du tout ce qu’on veut, si vous voulez vraiment faire de belle photo sportive au Fujifilm.

Pour photographier un type de sport comme le badminton, il va falloir démarrer à des vitesses de 1/500ème de seconde. Chez Fujifilm, je m’autorise une limite maximum d’ISO à ne pas dépasser. C’est la solution en dernier recours, si je ne peux pas faire autrement.

Sous exposition Fujifilm

Fujifilm est réputé pour sous-exposer légèrement son type d’exposition. L’appareil Fujifilm affiche un nombre d’ISO, mais en comparant avec la concurrence ce n’est pas tout à fait le même niveau d’ISO et c’est légèrement sous exposé. Toutefois je trouve qu’à 6400 ISO c’est la limite à ne pas dépasser pour garder des photos de qualité. On pourrait monter à 12800 ISO, mais pour garder un niveau professionnel, je trouve que la grande limite est plutôt 6400 ISO.

Si vous voulez faire les choses proprement, à mon sens il vaut mieux garder les ISO au plus bas. Ne les monter qu’en dernier recours si vous n’avez pas d’autre solution. Pour faire de la photo sportive en intérieur, il va falloir donc jouer avec le 3ème pilier de la photo c’est le diaphragme. En effet vous savez quelle vitesse vous voulez en photo (une haute vitesse pour figer) et des ISO assez bas.

Quel objectif pour de la photo sportive en intérieur ?

En intérieur, il va falloir privilégier l’ouverture. Le fait qu’il y ait moins de lumière qu’en extérieur, si vous avez un objectif non lumineux, vous allez devoir monter en ISO et donc perdre en qualité d’image. Néanmoins vous pouvez très bien réaliser des photos sportives avec des objectifs moins lumineux, tout dépend de ce que vous attendez de la qualité d’image.

Pour un rendu vraiment professionnel et vraiment qualitatif. Vous avez des objectifs comme le Fujifilm XF 50-140mm F2.8 qui sera vraiment polyvalent. L’avantage est qu’il ouvre à F2.8.

Sinon si votre budget est plus limité vous pouvez très bien utiliser le Fujifilm XF 55-200mm F3.5-F4.8. C’est moins lumineux que l’objectif 50-140mm, mais il est aussi moins cher. Cependant l’objectif possède une ouverture glissante. C’est-à-dire que vous pouvez zoomer de 55mm à 200mm, mais vous allez passer automatiquement de l’ouverture F3.5 à F4.8 et donc perdre en luminosité. C’est pourquoi c’est à vous de vous adapter en conséquence.

En ce qui me concerne, je suis un adepte de la focale fixe. En effet, ces objectifs me permettent d’avoir une ouverture maximum jusqu’à 4 fois supérieure à l’ouverture f2.8. Je peux donc utiliser des objectifs à F1.4 ou même F2. En contrepartie, étant en focale fixe, la seule manière de zoomer est de bouger. Comme dit précédemment j’utilise alors 2 appareils photo, monté de 2 objectifs différents. Cela me permet d’avoir une haute qualité d’image en passant d’un appareil à l’autre.

Les réglages pour la photo sportive en extérieur

Les réglages pour le sport en extérieur ne sont pas si différents de l’intérieur. En effet en extérieur vous avez beaucoup plus de lumière disponible. Vous êtes donc beaucoup plus à l’aise. En ayant un objectif déjà lumineux, vous serez donc prêt à affronter la majorité des situations. Si vous avez un objectif moins lumineux, vous serez donc plus à l’aise en extérieur qu’en intérieur. Tout dépendra ensuite s’il fait jour ou nuit. 🙂

Les ISO seront normalement assez bas en fonction de la luminosité. Et vous pourrez jouer facilement avec la vitesse.

Créativité et photo sportive

Selon l’effet que vous voulez donner à vos images, vous pouvez créer des effets créatifs qui mettront le spectateur de l’ambiance.

sport et Fujifilm
Shooting avec danseur dans le métro. Photographe Lyon ©Dapacari

En photographiant par exemple une course automobile, plutôt que figer la voiture et rendre une image peu intéressante, vous pouvez créer un effet de filé dynamique.

photographier le sport avec Fujifilm
Photographe Lyon ©Dapacari

En effet ce type de photographie permettra de montrer le sujet en mouvement. Il faut dans ce cas s’exercer à une vitesse plus lente pour permettre le mouvement du sujet. En ayant les bons outils et la bonne technique, vous pouvez vous permettre ce type de photographie.

Conclusion

Photographier le sport avec Fujifilm n’est pas tellement différent qu’avec les autres marques. Cependant, vous devez connaitre votre matériel et ses limites que vous acceptez. En effet, Fujifilm utilise le capteur APS-C, ce qui permet d’avoir un gain appréciable en termes de poids concentré à la technologie hybride sans miroir. La plage dynamique est moins élevée qu’un capteur plein format étant donné que le capteur est plus petit, mais dans les faits, on a tout aussi bien une haute qualité d’image grâce au matériel de qualité associé et cela est prouvé, car on trouve souvent des comparatifs avec le plein format qui démontre la qualité et le savoir-faire Fujifilm.

Les objectifs sont de qualité professionnelle et permettent d’avoir des photos de haute performance.

Pour aller plus loin, vous pouvez découvrir le stage photo vitesse que je propose à Lyon.

Voir le stage photo vitesse à Lyon dans ma boutique

Inscrivez-vous à ma newsletter pour être informé dès qu'un nouvel article est publié et recevez en bonus gratuitement, le guide photo que j'ai créé de 31 pages !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.