Les bières de la photographie

Les bières de la photographie

En photographie, il y a toujours quelqu’un qui vous explique comment prendre une photo. C’est souvent cette personne qui fait de la photo depuis « X » temps, mais qui vous dit que votre photo n’est pas terrible. En fait, je dois vous dire que cette personne a raison. Effectivement, elle a raison, mais en ce qui la concerne. Chaque photographie est une approche personnelle d’un photographe. Je sais, cette personne vous soûle. Dans cet article, je vais décoder ce que j’appelle, les bières de la photographie et vous expliquez comment se débarrasser de ces personnes toxiques ou en faire une force. Ici, j’invente cette expression « la bière » pour prendre ça avec rigolade.

Cliquez sur le bouton lecture pour voir la vidéo :

L’origine des bières de la photographie

Une personne que j’appellerais une bière de la photographie est une personne qui soûle. Quand cette personne regarde votre photo, elle voit une photo qui ne lui correspond pas. En outre elle va intervenir pour vous dire qu’il y a un problème avec votre photo.

Exemple de phrase d’une bière :

  • Pourquoi ce monsieur est devant le monument ?
  • Je l’aurais supprimé sur Photoshop moi.
  • Ta photo est floue.
  • Le monsieur qui marche on ne le reconnait pas.La photo est ratée, la voiture est floue.
  • Ta photo est un montage…

Voilà ce que le plus souvent quelqu’un qui ne vous apportera rien, vous dira. Il aura la critique facile et ne vous aidera pas.

Il y a aussi ceux qui font mieux que tout le monde, mais qui n’apportent rien pour les autres. Par exemple, aucun commentaire sur vos photographies. Il ne faut pas leur en vouloir non plus. En conséquence, s’ils sont égoïstes en photo, ils le sont certainement dans d’autres domaines. Toutefois c’est bien dommage, car ceux qui partagent sont ceux qui progressent le mieux.

Critique constructive

Il ne faut pas voir le mal de partout. Il n’y a pas que des bières de la photographie dans cet art. Des gens qui veulent et qui peuvent vous aider. Des gens qui vont vous expliquer comment votre photo peut être meilleure. Je sais c’est délicat. Car une personne qui réalise une photo est fière d’elle. C’est son œuvre et aura une déception de voir que quelqu’un d’autre ne la trouve pas à son goût. Elle pourra se sentir blessée. Cependant, cette blessure concernera cette personne. Il ne faudra pas vous en vouloir, car vous aurez aidé une personne à progresser dans un domaine où vous avez vu sa difficulté.

On est tous meilleurs que quelqu’un d’autre dans un domaine. Une personne qui souhaite se mettre à la photographie débutera avec autant de difficulté que la 1ère fois qu’il aura appris à marcher. Quand on apprend à marcher, on commence forcément par tomber et retomber. C’est la même chose dans chaque domaine. Ce qui fait tomber fait qu’on se relève plus fort.

Les copieurs et la peur d’être copié

Protégé ses photos

On a tous peur d’être copiés quand on fait de la photographie. La plupart des gens mettent une signature pour protéger leur photo. La signature en photographie est inutile pour protéger son œuvre. Pourtant, je l’utilise sur la plupart de mes photos comme un tampon quand je partage mes photos sur les réseaux. Ma signature est là simplement pour ceux qui voudraient connaitre qui l’a réalisé afin de me trouver facilement et découvrir mes autres images. Je sais qu’on reconnait le style d’un photographe en le connaissant déjà. Donc ceux qui ne connaissent pas mon style et le découvrent ne pourront pas deviner mon nom si la photo est reprise.

Des idées

Les copieurs en photographie vont chercher à voler votre idée. Vous allez directement reconnaître dans leur photo votre façon de cadrer et de composer une image. Voilà, vous avez découvert un copieur. Cette personne a été au même endroit que vous et a réalisé la même photo que vous. C’est un voleur, vous voulez même appeler la police, un avocat, Merlin l’enchanteur, etc.

J’ai déjà vu beaucoup de personnes se plaindre de gens copiant leurs idées. J’ai même déjà vu des photos de personnes qui me suivent sur Instagram que j’avais réalisé et soigné avec exactement le même type de cadrage et composition sur leur compte Instagram. C’était exactement la même composition. Malheureusement qu’est-ce que je peux dire ? En photographiant un monument déjà photographier énormément par les touristes, je peux par exemple me dire que j’aurais pu faire mieux.

Toutefois dès qu’une nouvelle idée est créée, les copieurs s’empressent de la copier. Il faut sans cesse redoubler d’efforts pour rajouter une couche de difficulté. De toute évidence, le positif, c’est qu’en cherchant à faire de plus en plus d’effort, cela va rendre les photographies plus intéressantes.

Il faut reconnaître qu’il y a beaucoup de personnes qui peuvent s’inspirer de vos idées sans forcément voler votre idée. Nous même avouons-le. Lorsqu’on découvre une idée que l’on trouve réalisable, on pourrait se dire pourquoi ne pas réaliser notre image. C’est à cette intersection que vous ferez la différence. Soit vous faites la même chose, soit vous allez plus loin en réfléchissant et en développant votre créativité et cette idée.

Comment se débarrasser d’une bière de la photographie ?

C’est simple comme tout. Il ne faut pas rentrer dans le jeu de la bière. Le but de la bière en photographie c’est de vous souler. Ainsi, lorsqu’on vous dit que votre photo pourrait être meilleure, prenez du recul pour réaliser si c’est vraiment constructif ou destructif. Chaque personne peut être la bière de quelqu’un d’autre.

La critique en photo comme dans chaque domaine est facile. Savoir rester humble et laisser de côté son ego pour mieux accueillir l’apprentissage est plus noble. Chacun à son niveau en photographie. Le degré de satisfaction photo n’est pas universel pour autant. Si vous vous blessez rapidement et rétorquer en vous défendant, la bière aura gagné. En somme, sa provocation vous fait réagir et vous vous mettez à débattre pour chercher à avoir raison. Un conseil utile, c’est de se mettre à sa place pour essayer de comprendre son attitude. Peut-être avez-vous réveillé de la jalousie en lui. Avez-vous fait mieux que lui et il a eu peur ? Voilà des questions à se poser pour comprendre pourquoi vous l’avez provoqué.

Conclusion : Les bières de la photographie

Voilà un thème dont j’avais envie de vous parler. Être une bière de la photo n’est pas grave non plus, et cela à son côté positif. C’est aussi de permettre d’ouvrir les yeux à la victime. Êtes-vous la bière de quelqu’un ? N’ayez pas honte, si c’est votre plaisir. Peut-être que grâce à vous, une personne pourra évoluer plus vite.

Si vous ne fait pas partie encore du groupe photo que j’ai créé sur Facebook, vous êtes le bienvenu. Chaque personne est libre de faire découvrir ses images autant qu’il le souhaite et chaque personne peut aider l’autre avec ses conseils.

Maintenant à vous de découvrir à quels types de bières de la photographie vous avez à faire, ou peut-être en fait partie.  Le plus important est quand vous verrez une bière en photo, peut être que vous lui direz directement « hé ho la bière ta fini ». Je pense qu’il en restera bouche bée. 😊

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux et ouvrez les yeux aux bières de la photographie !

Inscrivez-vous à ma newsletter pour être informé dès qu'un nouvel article est publié et recevez en bonus gratuitement, le guide photo que j'ai créé de 31 pages !

Un commentaire Ajoutez les votres
  1. C’est vrai. C’est mieux d’aller montrer ses œuvres à Papy, Mémé et compagnie. Là, il n’y aura pas de bière pour te saouler. Mais des petits gâteaux, des félicitations, une petite Suze avec les émerveillements familiaux qui iront de paire… Et 20 ans plus tard, tu feras toujours les mêmes conneries parce que tu n’auras pas supporté qu’on te dise qu’il aurait mieux valu le glisser à la corbeille plutôt que sur le net, ton chef d’oeuvre inoubliable… Mais ton égo n’aura pas été secoué… Et ça, c’est le principal… Et ainsi tu continueras à boire ton beaujolais-primeur en pensant que tu es un taste-vin né !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.