Changer ou ne pas changer d’appareil photo pour le dernier modèle ?

Changer ou ne pas changer d’appareil photo pour le dernier modèle ?

Se familiariser avec son appareil photo prend du temps. Il faut apprendre à le connaitre, comprendre comment il réagit dans certaines situations. Tous les ans, de nouveaux appareils photo rejoignent les nouveautés technologiques. Est-ce qu’il faut changer d’appareil photo ? Tout le marketing, la publicité présente autour du nouveau produit donnent vraiment envie d’acheter ce nouvel outil. Toutes ces nouvelles fonctions, de nouveaux usages, de nouvelles pratiques…

Quelle erreur de penser comme cela ! Je pense qu’on est tous baignés dedans, c’est la société de consommation qui veut ça. Il ne faut pas vous en vouloir ! La vraie force est de pouvoir se dire « non, je ne changerais pas d’appareil photo ».

Comment ne pas craquer, autour des publicités dans la rue, à la télévision, dans les boutiques photos.
Ce que les constructeurs veulent c’est notre argent et c’est normal c’est leur gain de pain et c’est le commerce. Mais avant de changer votre appareil photo, avez-vous mesuré le besoin de le changer ? Est-ce vraiment une nécessité et un besoin ou plutôt un caprice ?

 

Changer d’appareil photo, acheter encore ?

Le problème n’est pas tant de changer d’appareil photo, car si vous restez chez la même marque, vous êtes déjà familiarisé avec les menus. Vous pouvez très bien évoluer vers un nouveau boitier. Cependant n’oubliez pas que changer d’appareil photo ne va pas changer vos photos automatiquement et faire de vous un meilleur photographe !

Est-ce que vous voulez réinvestir dans un boitier qui vous donnera les mêmes images que le vôtre ?

La frustration de changer d’appareil photo

Bien souvent on change d’appareil photo dans l’espoir de faire de meilleure photo. Vous pensez vous aussi, que votre façon de photographié va changer aussi. Non ! La pratique et l’expérience c’est cela qui change ! C’est souvent l’erreur du débutant. Changer d’appareil photo fait croire que les photos seront automatiquement meilleures. C’est sûre que si vous photographiez avec un vieil appareil photo compact, ce n’est pas les mêmes circonstances. Je m’adresse plutôt dans cet article à ceux qui ont déjà du bon matos et qui changent régulièrement.

Soit on change d’appareil photo parce que la marque ne convient pas ou peut être plus, soit on change pour faire évoluer ses besoins.

Vous comprendrez comment faire de meilleure photo en pratiquant avec régularité. Rien ne se fait tout seul. Ce n’est pas en changeant l’appareil photo que vous ferez de meilleure image. Vous allez prendre des photos de la même façon mais avec un boitier différent.

Changer d’appareil photo n’est pas la bonne solution pour faire de meilleure photo, car il faudra aussi prendre le temps de se refamiliariser complètement avec celui-ci. Peut-être que même en restant chez la même marque il faudra vous adapter à de nouvelles fonctions que l’appareil propose. Autant de temps pour se réinvestir dedans, plutôt que de prendre du temps pour réaliser de super images !

Quand des nouveautés arrivent, on voit aussi tout autour de nous, des personnes achetant du beau matériel, changeant leur équipement et cela pousse encore les autres à changer. Notamment l’effet Apple. Avez-vous déjà regardé à part la nouvelle sortie de cet appareil photo, de quoi est composé la nouveauté cet année ?
Avoir le dernier cri en technologie c’est bien si vous pouvez vous le permettre, mais le savoir, la connaissance et l’expérience font la différence. Il y a aussi les « matu vu », ceux qui friment avec un boitier dernier cri !

Est-ce que vous utiliser votre appareil photo au maximum de ses capacités ?

Bien sûre, après une certaine période de pratique et un certain niveau en photo vous saurez si vous avez besoin d’un nouvel appareil photo.

Quand vous êtes au maximum des limites de votre équipement il est peut-être judicieux de le changer. Mais je sais en lisant ces lignes, vous vous dîtes, « comment je sais si je suis au bout des limites de mon équipement? »  C’est simple si vous vous posez cette question, c’est que vous n’êtes pas au bout des limites. Quand vous aurez vraiment besoin de changer d’appareil photo vous le saurez naturellement.

Par exemple être au maximum des limites de votre appareil photo, peut-être aussi par rapport à vos limites d’ISO, que vous ne pouvez pas monter trop haut sans dégradation de l’image.

Se poser les bonnes questions

Évidemment il y a des cas, où vous aurez naturellement besoin de changer.

Quelques exemples parmi tant d’autres :

  • Utiliser plusieurs flashs déportés
  • Un boitier plus silencieux
  • Un autofocus plus rapide
  • Pour gagner du détail sur vos images
  • Du confort
  • Pour gagner de la légèreté et de la discrétion
  • Un écran orientable
  • Etc

Évidemment si vous avez le modèle de l’an passé, vous avez surement déjà tout ce qu’il vous faut. Posez-vous les bonnes questions si changer d’appareil photo est vraiment nécessaire 🙂

En ce qui me concerne

J’ai acheté mon Fujifilm X-T20 en 2017, en remplacement de mon Fujifilm X100S que j’ai gardé 2 ans. Et encore je l’ai changé pour avoir quelques spécificités en plus que le Fujifilm X100S ne m’offrait plus. Un écran orientable, un autofocus plus rapide, une rafale beaucoup plus rapide ! Ces éléments m’ont convaincu pour changer mon boitier.
Vous pouvez lire l’article ici sur mon passage du Fujifilm X100S au Fujifilm X-T20.

 

Fujifilm X-T20 nue

 

Ce n’était pas une nécessité en soi, car un appareil photo prend des images quand même et celui-ci me permet de prendre des images de très bonne qualité ! Mais j’avais besoin d’au moins de l’autofocus rapide pour pouvoir prendre ma fille en photo et rater le moins possible les photos.

Alors est-ce pour autant aujourd’hui que je changerais pour un Fujifilm X-T30 ou un Fujifilm X-T3? Ou alors peut-être changer de marque pour un Sony A7 III?

Fujfilm X-T3

Ce que je veux vraiment vous expliquer ici, c’est qu’aujourd’hui, on est tous baigné dans le marketing, il faut vraiment mesurer quel besoin vous avez. Si vous espérez faire de meilleure photo avec un nouvel équipement, vous pourrez ! Bien sûre, vous pouvez passer d’un appareil photo d’entrée de gamme à un haut de gamme si vous en avez les moyens. Cependant avez-vous utilisé votre matériel actuel au maximum de sa capacité ?

Si vous avez un appareil photo d’entrée de gamme et que vous voulez faire de très bonnes photos c’est toujours possible aussi ! Si votre niveau en photo est débutant alors peut-être que vous n’êtes pas forcément très exigeant encore non plus, donc avant investir dans un appareil photo professionnel faites vous la main sur votre équipement avant. Usez-le n’ayez pas peur, expérimentez !

Je vois par moments des gens s’achetant des appareils photo professionnelles mais ces personnes débutent en photographie. Déjà que ces appareils photo sont de vrais bijoux, ils ont quand même un certain coût. Certes ils permettent de faire de très bonnes images avec un confort indéniable, mais un appareil photo d’entrée de gamme en tant que débutant vous offrirait les mêmes images selon votre expérience et surtout vous permettrait d’expérimenter moins cher. Les appareils photo professionnelles ont vraiment beaucoup plus de confort pour faire des images dans des conditions extrêmement difficiles. Néanmoins ils permettent aussi de pouvoir monter dans les ISO plus facilement pour se passer du trépied par exemple.

Voici une photo ci-dessous que j’ai réalisé sur le toit de la basilique de Fourvière à Lyon. Sur cette photo, j’étais à 6400 ISO à main levé ! Voilà ce que j’ai pu réaliser avec mon Canon 6D à capteur plein format.

canon 6d
Canon 6D

Alors que si j’avais un appareil photo entré de gamme j’aurais pu obtenir une photo équivalente avec mon expérience mais en utilisant un trépied et un bon temps d’expo et une bonne ouverture de diaphragme. Vous comprenez ? L’image n’aurait pas été vraiment identique non plus, car chaque photo est unique, et peut-être qu’on aurait eu une différence entre les zones les plus sombres et les zones les plus claires, néanmoins elle s’en rapprocherait sûrement.

Dapacari
Comme vêtue de sa plus belle robe ©Dapacari

C’est dur à admettre, mais c’est le cas. Savoir utiliser son matériel est une priorité pour comprendre comment il réagit et faire face à des difficultés pouvant se présenter. C’est comme donner à un professionnel un appareil photo d’entrée de gamme, il saura faire de bonne images avec. Certes il prendra un petit moment d’adaptation s’il ne connaît pas la marque, mais il fera tout de suite la bonne image.

Si vous voulez évoluer en photographie, il est parfois judicieux et plus important de changer un objectif ou de s’en équiper de nouveau que de changer de boitier.

Attention tout de même si votre boitier date de Matusalem évidemment qu’il faudra vraiment prendre conscience aussi de votre équipement. Si vous essayez de monter dans les ISO avec un vieux boitier même si c’est un excellent boitier à capteur plein format, il risque d’avoir une grosse dégradation de votre image quand même.

Conclusion changer d’appareil photo ?

Avec les fêtes de fin d’année, on est tous tenté de se faire plaisir avec les tout derniers modèles d’appareils photo, c’est vraiment tentant. Quand on voit les autres s’acheter du super-matériel cela fait envie. C’est beaucoup d’argent à sortir aussi et chercher à l’extérieur alors qu’a l’intérieur vous avez déjà le nécessaire. Se faire plaisir c’est autre chose aussi. C’est prendre soin de soi. Se perfectionner et aimer ce qu’on fait, comprendre aussi est très enrichissant et ressentir vraiment ce qui se passe l’est encore plus. Alors allez-vous succomber à la tentation et changer d’appareil photo ? Prenez un peu de recul pour mesurer si c’est un besoin ou un caprice. Néanmoins on est tous des enfants capricieux 🙂

Inscrivez-vous à ma newsletter pour être informé dès qu'un nouvel article est publié et recevez en bonus gratuitement, le guide photo que j'ai créé de 31 pages !

5 commentaires Ajoutez les votres
  1. Salut Dapacari,
    c’est là le souci du consommateur, il trouvera toujours une « bonne » raison de changer quitte à s’inventer des besoins « bien sûr que si le nouveau X-truc à 8 ips sera mieux que mon X-machin à 6ips » « mon 16MP est bien mais 20MP c’est carrément plus mieux » « j’ai écran orientable mais le nouveau est aussi tactile, totalement différent »! 😉 Avoir une meilleure montée en ISO, un meilleur AF, une meilleure rafale, un gros tas de pixels, une plus grande ouverture…ce sont des besoins qu’on a toujours tous, ce qu’il faut définir c’est son niveau d’exigence.
    Les débutant qui s’équipent avec du matos limite pro se retrouvent effectivement avec du matos très performants mais donc plus chers et surtout plus complexes (et en général plus lourds et encombrants), qui risque de les pousser à ne pas les emporter ou à apprendre à les utiliser (trop lourd, trop de boutons) et les dégouter de la photo. Le marketing n’est pas seul responsable, par exemple si on veut trouver d’autres bonnes raisons pour acheter un truc neuf il suffit d’aller sur un forum dire « est-ce qu’il est bien ce boitier/cet objectif à x000 €? », pas d’inquiétude à avoir tu auras des dizaines de réponses pour te conforter dans l’idée qu’il est génial et qu’il faut l’acheter 🙂 .

    1. « ou à NE PAS apprendre à les utiliser » pardon ^^.
      Sur le niveau d’exigence, en fait c’est même plutôt les débutants qui ont le plus élevé, ils demandent toujours la meilleure qualité sans tenir compte de leurs pratique ou de leurs connaissances, donc ils ne s’intéressent qu’aux appareils au top dans les classements c’est-à-dire les plus performants. Si ces débutants avaient les moyens, les ventes de reflex et hybrides FF exploseraient lol. Il n’y a qu’à voir les blogueurs qui, dès qu’ils commencent à avoir un peu de moyens, s’achètent des A7, des 5DIV et des D850 en prétextant que la montée en ISO est bien meilleure mais ça ne se voit absolument pas sur leurs photos de blog vu qu’elles sont limitées en pixels (encore pire, les blogueurs voyage qui nous vantent la profondeur de champ plus courte et qui n’affiche que des photos faites aux petites ouvertures et à l’hyperfocale ^^). Comme ta photo de la basilique, avec le X-T20 tu aurais pu monter à 6400ISO et nous afficher la même image, personne ne serait capable de dire qu’elle n’est pas faite au 6D si tu voulais nous le faire croire 😉 .

      1. Oui c’est clair pour ta phrase sur les débutants, entièrement d’accord avec toi sur le niveau d’exigence.
        Haha pour la comparaison entre le xt20 et le 6d sur la montée en ISO tu n’a pas tord, les 2 boitiers sont très bon en montée en iso. Et même le xt20 avec le capteur apsc est génial pour sa montée en ISO. J’obtiens des images comme je veux plus facilement (selon mon niveau d’expérience) avec le plein format je trouve. Peut être dû à sa plage dynamique je ne sais pas. Mais ce fuji xt20 est très bon aussi 🙂
        Merci pour tes remarques !

        1. Oui, notamment à hauts ISO la plage dynamique est meilleure sur plein format mais ce n’est pas une grosse différence, avec un peu de traitement surtout en RAW elle se rattrape.

    2. Pas faux pour le niveau d’exigence, c’est exactement ce que je pense. Le problème comme tu dis c’est qu’on s’invente souvent des besoins pour trouver l’excuse d’avoir un nouveau jouet.
      Haha pareil quand un nouvel appareil photo sort tout le monde le trouve super, par exemple le Sony A7 3 c’est vraiment un bel outil. Mais est ce qu’un débutant en a besoin je ne crois pas pour le moment. Néanmoins pourquoi pas s’il a le budget mais comme tu dis il faudra être conscient des fonctionalités a apprendre et du risque d’encombrement pour pas se dégouter de la photo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.