Utiliser les mots-clés Lightroom

Utiliser les mots-clés Lightroom

Le système de mots-clés Lightroom est un système bien efficace. On range toutes nos photos très rapidement en dispatchant en gros dans les plus gros mots-clés et ensuite on peut affiner en rangeant avec précision.

Plutôt que tout rangé ses photos dans des dossiers, Lightroom propose un système de mot-clé très intéressant.

Pour ma part pendant longtemps quand j’en avais fini avec des photos, par exemple pour des photos de vacances, je les exportais toutes en JPEG et les supprimait de Lightroom. Je garde bien sûre les RAW. Mais il est inutile de les supprimer de Lightroom. On peut faire mieux.

archive Lightroom



  • Le tri

Il arrive en rangeant les photos une fois importé dans Lightroom, qu’on hésite à mettre une photo dans un dossier à la place d’un autre. Par exemple pour « Tour Eiffel« , vous mettrez cette photo dans quel dossier ? « Tour Eiffel » n’est ce pas ? Ou bien le dossier « Paris » ? Et bien Lightroom permet de rattacher à un ou plusieurs mots-clés cette photo c’est-à-dire dans Tour Eiffel, mais aussi architecture, Paris… etc. C’est vous qui choisissez tous vos mots-clés Lightroom. Comme ça plus d’hésitation entre plusieurs dossiers de photos, on peut les ranger dans plusieurs sections !

J’ai fait un article sur l’organisation de vos photos avec Lightroom. Je vous parlais d’un système de tri efficace. Je trouve qu’il est important d’avoir une bonne organisation pour justement être plus efficace et optimiser son temps.

Quand on a plus de 5000 photos dans Lightroom, cela peut paraître un peu long de tout trié. Mais je trouve que ça se fait sans problème avec le système de mots-clés Lightroom.

  • Un système personnalisable

Ce qui est très intéressant avec les mots-clés Lightroom, c’est que ce système est entièrement personnalisable. Vous pouvez très bien enregistrer un mot-clé « Lyon« , imbriqué dans un mot-clé « France« .

Je m’explique. Pour mieux s’y retrouver et classer ses mots-clés Lightroom, on peut organiser une hiérarchie. Je vous donne un autre exemple que j’ai créé. J’ai créé un mot-clé « Nature« , dans lequel j’ai inclus « Arbre« , « Fleur« , « Feuille » « Insecte« . Vous devez maintenant comprendre l’intérêt.

exemple mots clés Lightroom

  • L’intérêt

Le fait de passer par ce système de mots-clés Lightroom permet de ne pas toucher l’emplacement physiquement de vos photos sur votre disque dur. Comme je vous le dis plus haut, si vous hésitez à placer cette photo que vous avez faite par exemple au mariage de Polo, dans « le mariage de Polo » mais que vous voulez la mettre également dans le dossier « Amour » vous êtes coincé. Ici vous attribuez autant de mots-clés aux photos sans les toucher.

Pour ma part, dans le précédent article, je vous expliquais que mon système d’organisation était très nul. J’en avais de partout, je ne me retrouvais pas. Il était grand temps de faire un gros nettoyage. J’en ai profité pour jeter les photos sans intérêt que je gardais pour rien.

Le système peut être fastidieux à mettre en place, car il est assez personnel. On trouve facilement sur Google, des listes de mots-clés Lightroom à importer dans le logiciel avec tout un système très intéressant de hiérarchie. Vous pouvez très bien démarrer comme ça mais je pense qu’il est plus intéressant de prendre le temps pour créer ses propres mots-clés Lightroom.



  • Comment faire ?

On pourrait se dire que c’est compliqué. Mais il n’en est rien. C’est même très simple. Par contre il faut se prévenir que c’est assez long.

Quand vous lancez le Lightroom, vous avez 7 sections dans le module principal.

Il suffit simplement de cliquer dans la section bibliothèque, puis cliquez sur la photo intéressée et dans la colonne de droite dans la partie mot-clé, vous écrivez le mot-clé. C’est tout ! Vous avez rattaché le mot-clé à votre photo.

Pour mettre un 2ème mot-clé, il suffit de mettre une virgule après le mot-clé puis un espace et écrire le mot-clé suivant et ainsi de suite.

exemple ecrire mot clé Lightroom

Une fois que vous avez créé vos mots-clés Lightroom comme cela ils se mettent automatiquement dans la liste de mots-clés juste en dessous. Il suffira tout simplement de sélectionner vos photos depuis la section « Bibliothèque » et de les glisser dans le mot-clé concernés. Vous pouvez répéter la même procédure pour leur attribuer d’autres mots-clés. Vous verrez donc s’afficher à côté des mots-clés Lightroom le nombre de photos qui concernent ce mot-clé.

exemple listes mots clés Lightroom

 

Pour ma part j’ai procédé à un gros triage comme ceci. Pour être plus rapide, j’ai attribué lors d’un 1er passage les photos à de gros mots-clés Lightroom, comme « Lyon« , « Voiture« … Et ensuite pour plus de précisions je peux faire un 2ème passage en faisant un filtre pour chaque mots-clés Lightroom et affiner les mots-clés ensuite.

Ensuite pour regarder les photos concernant un mot-clé Lightroom il suffit de cliquer sur le mot-clé depuis la bibliothèque. Lightroom possède également un système de collection qui crée des filtres selon des requêtes. Je ferais sûrement un article dessus plus tard.



  • Pour archiver ses photos

C’est là tout l’intérêt de ce logiciel. Utiliser les mots-clés Lightroom permet un indexage très rapide de ses photos. Comme je vous l’expliquais dans le précédent article pour organiser vos photos sur Lightroom, j’utilise un système de date. Étant donné que dans le logiciel je m’organise maintenant par un système de mots-clés, mes RAW sont donc dans Lightroom.

Si je dois tout simplement archiver une année ou un mois de photos sur un disque dur autre que l’emplacement actuel des photos, je glisse tout simplement le dossier depuis Lightroom sur le disque dur d’archivage. L’intérêt de procéder ainsi, c’est que les photos sont toujours visibles sur Lightroom, mais physiquement plus présentes dans le disque dur sur lequel je travaille. Ils sont au chaud sur le disque dur de sauvegarde. Le disque dur étant externe et déconnecté de l’ordinateur, Lightroom affiche un point interrogation (?) sur les noms concerné des dossiers. Dès que je branche le disque dur, les photos sont automatiquement synchronisées et je peux travailler dessus.

Si le disque de sauvegarde est interne et non un disque dur externe, il n’y aura pas de point interrogation (?).

Disque dur sauvegarde archives photos Lightroom
Disque dur de sauvegarde branché

 

point interrogation Lightroom
Disque dur retiré point interrogation



  • Conclusion

Oui ça prend du temps ! Mais si l’organisation est efficace vous l’êtes aussi.

Nous avons aujourd’hui des outils extraordinaires. Ces outils permettent d’être plus efficace. Que ce soit le smartphone, les ordinateurs… Tout est fait pour être plus productif dans un formidable confort. Le système de mots-clés Lightroom permet de s’y retrouver très rapidement. Si vous avez envie de travailler sur des photos classées dans « Tempête« , « Arc-en-ciel« , en 2 clics vous y êtes et vous voyez les photos que vous avez prises directement. Inutile de chercher et de vous rappeler la date à laquelle vous aviez fait cette photo… Ces photos sont bien rangées dans votre disque dur. Pour ma part je les classe maintenant par date avec des sous-dossiers à l’intérieur réparti en mois. Pour les événements précis je crée évidemment un dossier pour l’événement concerné dans le dossier du mois concerné, tout simplement. Il est essentiel d’utiliser correctement le logiciel Lightroom pour vraiment exploité ses capacités.

Pour acheter Lightroom cliquer ici

acheter lightroom pas cher

 

Abonnez-vous à ma newsletter pour être informé dès qu'un nouvel article est publié et recevez en bonus gratuitement, le guide pour démarrer la photographie et les 10 conseils !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.