On parle de photographie de portrait avec Stephane Rouxel

Stéphane Rouxel nous présente son travail photographique en portrait sur internet et les réseaux sociaux. J’aime beaucoup son style de photo en portrait. Je me suis dit que ça pourrait être intéressant d’en parler sur le blog. J’ai alors demandé à Stéphane Rouxel équipé de la marque « Fujifilm » de nous parler de portrait et de sa pratique photographique. Stéphane est connu sous le nom @Monsieur_S_photographe sur les réseaux sociaux.

L’interview de Stéphane Rouxel

Salut Stéphane et merci de m’accorder cette interview au sujet des portraits,

Qui es-tu ? Que fais-tu dans la vie ?

Salut Damien, je m’appelle Stéphane Rouxel, j’ai 45 ans, marié et papa de 3 garçons. Dans la vie, je suis graphiste-maquettiste dans une agence de publicité rennaise. Je suis photographe amateur depuis mai 2015, date de ma première séance photo avec un modèle.

D’où vient cette passion pour la photographie ?

La passion pour la photographie et l’image en général a toujours été présente depuis l’enfance avec un énorme intérêt pour le cinéma. En 2014 j’ai voulu essayer de créer mes propres photos, j’ai donc investi dans un reflex d’entrée de gamme avec un Canon 700D et un objectif Canon 50mm f/1.4, quelques mois plus tard j’intégrais le club photo de ma ville afin d’apprendre les bases de la prise de vue. J’ai ensuite acquis un objectif Canon 85mm f/1.8 pour ne quasiment plus utiliser que ce dernier. 

Tu as choisi la marque Fujifilm comme matériel photo. Peux-tu nous expliquer ce choix ? Pourquoi photographier avec le capteur APS-C quand d’autres portraitistes photographient au plein format ou moyen format ?

J’ai changé d’appareil il y a tout juste 1 an lors du Black Friday. Un ami photographe, Yann Fauchier, m’a alors très fortement conseillé de passer chez Fujifilm et je ne le regrette absolument pas ! Pourquoi un APS-C plutôt qu’un plein format ? Je ne vends pas mes images et je n’ai aucun besoin de plus qu’un excellent APS-C et honnêtement, personne ne voit que mes photos ont été prises avec un petit capteur.

Qu’est-ce qui t’as attiré chez cette marque ?

Pour le coup, c’est vraiment Yann qui m’a attiré chez Fujifilm. Je regardais beaucoup du côté de chez Sony à cette époque, mais tous mes copains étaient passés chez Fujifilm et semblaient extrêmement satisfaits.

Quel est ton modèle d’appareil photo chez Fujifilm ?

Je travaille avec le Fujifilm X-H1. J’ai préféré ce modèle au Fujifilm X-T3 pour une question de prise en main. Un boitier plus gros me convenait mieux.

avis Fujifilm X-H1 portrait
Fujifilm X-H1
Acheter l’appareil photo Fujifilm X-H1 au meilleur prix

Quels sont tes objectifs photos et focales préférées en portrait et pourquoi ?

Pour le moment je suis très peu équipé. Je travaille 99% du temps avec l’objectif Fujifilm 90mm f/2 qui est probablement le meilleur objectif pour ma pratique. J’ai également un Meike 35mm manuel. Mais j’avoue que son piqué ne me convient pas énormément. L’année prochaine je m’équiperai peut être du Fujifilm XF 35mm f/1.4.

avis Fujifilm 90mm F2 Fujifilm
Fujifilm Objectif XF-90mm/F2.0 R LM WR pour Appareil photo hybride Noir
Acheter l’objectif Fujifilm 90mm F2 au meilleur prix

Peux-tu nous parler de ton style photographique avec tes portraits ? Que veux-tu montrer et comment ?

La question que je redoute le plus ! Je ne sais pas si j’ai vraiment un style et encore moins comment le décrire, je n’ai pas de message à faire passer. Je ne suis pas un artiste et je n’ai aucune prétention à le devenir un jour. Dans mes portraits, je veux juste capturer « l’essence » de la personne. Retranscrire la beauté de la personne que j’ai en face de moi lors de la séance photo. Cet instant précis où le regard de l’autre est sincère et intense. J’avoue avoir eu souvent la chance de travailler avec des modèles magnifiques, cela aide beaucoup sur une photo !

Peux-tu nous dire quel matériel complet en photo utilises-tu pour les portraits ? Softbox, fonds studio papier, vinyle, tissus …, flash, trépied flash ?

Je travaille avec des fonds papier (blanc et noir), mon modeleur favori est une octobox 120cm monté sur un flash Elinchrom RX4. J’ai également à ma disposition un bol beauté blanc de 70cm, une stripbox 30×100 cm et une deepbox 90cm, un pied girafe sur roulettes est indispensable pour moi.
N’ayant plus de studio photo à disposition depuis mi-septembre, je regarde pour m’équiper d’un flash Godox AD200 afin de pouvoir travailler avec un flash et mes grands modeleurs en extérieur sans me ruiner.

avis octobox 120cm portrait
Exemple d’octobox 120cm
Acheter une octobox 120cm au meilleur prix

avis flash portrait
Elinchrom D-Lite RX 4
Acheter le flash Elinchrom D-Lite RX 4 au meilleur prix

bol beauté test 70 cm et 55 cm
Exemple de bol beauté photo
Acheter un bol beauté au meilleur prix

On parle de flash Godox AD200
Godox AD200 TTL Mini Portable Flash Speedlite avec 2 têtes d’éclairage GN52 GN60 1/8000 s HSS intégré 2.4 G sans fil X système 200W puissance forte pour les appareils photo EOS de Canon Nikon Sony
Acheter le flash Godox AD200 au meilleur prix

As-tu une préférence de placement de lumières dans la pièce pour les positions d’éclairages pour les portraits ?

Je travaille essentiellement en mono source. J’aime beaucoup avoir un triangle de « Rembrandt » sur mes portraits, je travaille souvent en lumière zénithale pour un rendu « Butterfly ».

Voir cette publication sur Instagram

REPOST Romane, octobre 2018

Une publication partagée par stephane rouxel (@monsieur_s_photographe) le

Shéma de placement de lumière photo
Schéma Buterfly portrait. Source http://impulsionsphoto.com/
les techniques de schéma de placement de lumière
Schéma placement de lumière. Source : http://impulsionsphoto.com/

Quels sont tes réglages préférés pour photographier les portraits ? (Exif)

Je suis quasiment tout le temps à f/8 – iso 200 – 1/125s en studio

J’ai vu que tu as une série spécifique avec la série Doll que tu présentes.Les personnages de tes photos sont déformés au point de ressembler à des poupées. Peux-tu en parler ici ? Qu’est-ce que tu veux montrer à travers ces images ?

Cette série m’a été inspirée par les travaux de Kelly Robitaille, une photographe canadienne dont l’univers est très proche de Tim Burton. J’avais vu une interview d’elle où elle expliquait sa vision de la photographie et comment elle procédait. A ce moment-là j’étais en train de travailler sur un portrait de Claire dont le visage me fascine. J’ai essayé de modifier son visage sans altérer son grain de peau. Sans aller dans la caricature, mais en lui donnant cette touche surréaliste qui interpelle quand on la regarde. J’ai juste adoré le résultat, les retours ont été hyper positifs et depuis j’en ai refait quelques-uns. J’ai essayé d’en faire une série, mais sans véritable réussite, je perdais trop le naturel du modèle, je vais continuer à en produire, mais ce sera un peu au coup de bol selon les séances photo.

Voir cette publication sur Instagram

REPOST J'aime les belles rencontres, celle avec Claire en est une excellente. Première Doll, modèle @_clairefx_

Une publication partagée par stephane rouxel (@monsieur_s_photographe) le

Voir cette publication sur Instagram

Carmen version Doll

Une publication partagée par stephane rouxel (@monsieur_s_photographe) le

Voir cette publication sur Instagram

New doll face Lola

Une publication partagée par stephane rouxel (@monsieur_s_photographe) le

Peux-tu parler des réglages et distances des flashs et des sources de lumière que tu utilises ?

Je travaille avec des sources très très proches du modèle. Le plus souvent à moins de 1 mètre. La puissance n’est pas très forte, ¼ de sa puissance en général est suffisant pour ouvrir à f/8. J’utilise le plus souvent possible un flashmètre pour être correctement exposé.

Comment prépares-tu tes séances photo avec tes modèles ? (Comment tu détends l’ambiance, etc., combien de temps dure la séance photo) ?

Je travaille le plus souvent avec un moodboard préparé en fonction du modèle et de ce que je souhaite travailler. Je suis toujours en phase d’apprentissage de la gestion de la lumière. Il y a encore tellement à apprendre que chaque séance est pour moi l’occasion d’apprendre quelque chose de nouveau. Les modèles sont souvent « trouvés » sur les réseaux sociaux où je passe une annonce de recherche. Nous commençons souvent à discuter en messagerie pour faire brièvement connaissance et pour les rassurer sur moi et ma façon de travailler. Le jour de la séance, je passe un maximum de temps à discuter avec le modèle. Savoir qui elle est (ce sont très souvent des femmes), ce qu’elle fait dans la vie, ce qu’elle aime, pourquoi elle fait de la photo, ce qui l’a motivé à travailler avec moi… je tisse un lien avec elle et je ne coupe pas avant la fin de la séance, c’est ce lien qui me permet d’avoir des regards comme je les aime, avec de la force et de la sincérité. Une séance dure globalement 2h avec 1h30 maximum passée à photographier, au-delà tout le monde est fatigué.

Voir cette publication sur Instagram

Série sans retouche avec Noémie

Une publication partagée par stephane rouxel (@monsieur_s_photographe) le

A part les portraits, est-ce que tu aimes photographier autre chose dont tu aimerais parler ici ?

Je ne sais faire que des portraits. Je n’ai pas d’autre aptitude photographique pour le moment. Mais j’ai la chance d’avoir des amis photographes qui me font découvrir d’autres domaines que le portrait. La photographie urbaine, l’architecture minimaliste, la photographie de voitures, l’astrophotographie…

As-tu des photographes qui t’inspirent à conseiller ?

Ma culture photographique n’est pas immense. Mais je suis toujours très influencé par Peter Lindbergh, Peter Coulson, George Mayer, Helmut Newton, Paul Apal’kin à mes débuts, Linsay Adler et Lara Jade ces derniers temps, Chris Knight et sa superbe maîtrise de la lumière.

As-tu des livres à conseiller pour apprendre la gestion du flash ?

Aucun livre ne vaudra l’expérimentation ou une formation par un tiers.

Si tu pouvais emmener qu’un seul objectif sur une île avec ton appareil photo, lequel ce serait pour les portraits et ta vision photographique ?

J’aurai vraiment du mal à me séparer de mon 90mm.

Voir cette publication sur Instagram

Une sombre histoire Modèle : @zazou__23

Une publication partagée par stephane rouxel (@monsieur_s_photographe) le

Conclusion de l’interview de Stéphane Rouxel

Question bonus

Avec quoi transportes-tu ton matériel ?

Un sac photo bleu que ma femme m’a offert à Noël en 2015 . Le model Lowepro Tahoe BP 150 Bleu.

Lowepro Tahoe BP 150 Bleu
Acheter le sac photo Lowepro Tahoe BP 150 bleu au meilleur prix

Veux-tu parler d’autres choses ?

C’est tout pour le moment 😉

Retrouvez Stéphane Rouxel sur son site internet, sur sa page Facebook et son Instagram.

Inscrivez-vous à ma newsletter pour être informé dès qu'un nouvel article est publié et recevez en bonus gratuitement, le guide photo que j'ai créé de 31 pages !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.