On parle de photo panoramique avec Armen Hambardzumian

On parle de photo panoramique avec Armen Hambardzumian

À l’occasion d’une invitation pour une soirée organisée par Only Lyon, on a longuement discuté avec Armen au sujet de photo panoramique. Armen m’a proposé d’en parler sur mon blog. Vu son niveau et l’intérêt qu’il porte à ce style photographique j’ai évidemment accepté.

Armen est équipé de la marque « Nikon » et connu sur la toile avec son nom « Armen Hambardzumian ».

Il propose aussi en plus du style de photo panoramique, un style de photo avec vue 360° et d’un niveau de détail très remarquable !

 

L’interview de Armen Hambardzumian

 

Salut Armen  et merci de m’accorder cette interview au sujet de la photo panoramique !

Qui es-tu ?

Hello ! Tout d’abord merci pour cette occasion de parler d’un sujet que je trouve très intéressant et mal connu de la part du public.

Je peux me décrire comme une personne extrêmement curieuse de découvrir le monde qui nous entoure, car en découvrant le monde nous pouvons en savoir plus sur nous-mêmes et d’où nous venons. 

Dans cet article je ne veux pas trop rentrer dans les détails techniques et des termes spécifiques car si vous êtes vraiment intéressé par le sujet vous pouvez trouver l’information nécessaire en anglais et en français. Le meilleur site en français que je connais c’est le Guide photo panoramique par Arnaud Frich.

Je veux surtout parler de l’intérêt sur le sujet et de vous faire découvrir une niche de la photographie que peut-être vous ne connaissez pas.

Comment en es-tu arrivé à faire de la photo ?

Cette curiosité de découvrir le monde, les gens et de pouvoir partager ces moments. J’aime photographier les portraits, architecture, photographie panoramique (gigapixel), paysage, photo 360°, video 360°, time-lapse etc…

Quel est ton matériel photo, appareil photo, objectif, trépied… ?

Aujourd’hui je possède 3 appareils photo: Nikon D810, Nikon D600 et un petit hybride Samsung NX1000.

J’ai 7 objectifs pour mes appareils Nikon: Nikon 16 mm 2.8  Fisheye, Nikon 24mm 3.5 Tilt/Shift, Nikon 24-85mm 3.5-4.5, Tamron 35mm 1.8, Nikon 50mm 1.4, Nikon 105mm 2.8 Macro, Tamron 70-200mm 2.8 G2.

J’ai une tête panoramique de leader de l’industrie Nodal Ninja  M1-L w/RD16-II  et un trépied de Manfrotto 294.

Voici une petite photo de la famille :

Armen Hambardzumian
Equipement photo de Armen Hambardzumian

J’ajoute aussi un bon ordinateur, car le montage des panoramiques nécessite surtout une mémoire de vive entre 8-16 go (pour mon cas 32 go) et un bon processeur.

Pourquoi as-tu choisi la marque Nikon ?

Peut-être parce que c’était un choix nostalgique. Mon oncle avait un appareil photo argentique Nikon quand j’étais enfant 🙂

Où as tu trouvé tes conseils pour t’orienter chez eux ?

J’étais fasciné par le travail de Cliff Mautner et Jerry Ghionis deux ambassadeurs de Nikon. Je m’inspire toujours de leur travail avec la lumière pour mes reportages mariages. Oui, j’adore photographier les mariages aussi 🙂 

Que faut-il comme équipement pour faire des photos panoramiques ?

Pour faire les premiers tests et savoir est-ce que cela vous plaira avant d’investir dans un équipement spécialisé vous aurez besoin un trépied bien stable et d’un objectif avec une focale environ 70 mm ou plus. Avec un objectif de grande angle vous risquez d’avoir des erreurs d’assemblage mais rien ne vous empêche d’essayer.

Pour éviter les erreurs d’assemblage il faut s’équiper idéalement d’une tête panoramique pour trouver “point nodal” autrement dit pupille d’entrée.  Si vous voulez savoir plus je vous invite à lire l’article d’Arnaud Frich sur ce sujet.  Avec un objectif 70 mm vous aurez toujours des erreurs d’assemblement mais quasi pas remarquable.

Voici une photo panoramique sans utilisation d’une tête panoramique avec une focale 85 mm. J’ai pris environ 400 photos à l’intérieur de la Basilique Saint-Martin d’Ainay à Lyon.

La résolution finale est  16000 x 17981 (287.7 mégapixels).

Vous pouvez vous déplacer dans la photo pour observer les détails.



Vous voyez des erreurs ? Surement, mais pas dramatiques.

Peux-tu conseiller des marques ?

Sur le marché vous allez pouvoir trouver plusieurs marques. Je peux uniquement parler de mon expérience avec Nodal Ninja M1. La fabrication est assez solide, après une utilisation plus ou moins intense pendant 3 ans  je n’ai remarqué aucun problème de fabrication soit de dysfonctionnement.

Quels sont les réglages de l’appareil photo à faire pour bien faire une photo panoramique ? Et comment procéder ?

Cela va dépendre de votre intention créative. J’utilise la photo panoramique pour 2 cas différents: montrer une vue d’une façon différente avec obtention des détails et pour photographier des portraits.

Cela peut paraître bizarre mais oui c’est possible faire des portraits panoramiques autrement dit “Brenizer method” initialement créé (selon Wikipédia) par un photographe de New York Ryan Brenizer.

C’est la création des portraits avec une profondeur des champs très rétréci. Voici un exemple de ma réalisation Brenizer method pour un mariage .

Vous pouvez vous déplacer dans la photo pour observer les détails.

 

J’ai utilisé le Nikon D810 avec l’objectif Nikon 50mm f/1.4 G avec un diaphragme f/1.4,   1/200 ,  ISO 400  au total 189 photos ont été prises. La résolution finale est de 36897 x 28938 pixels soit 1.06 gigapixel.

L’image finale est équivalente à un objectif de 9.4mm f/0.26 selon les calculs sur ce site.

photo panoramique focale exemple

Comme on peut se douter il n’existe pas un tel objectif dans le monde pour avoir une ouverture de diaphragme f/0.26 et une focale de 9.4 mm 🙂

Le deuxième cas reste pour avoir des détails de fou et une perspective unique.

Voici une image panoramique la plus complexe que j’ai effectué. J’ai pris 1495 photos pour ensuite assembler cette image de l’intérieur de la Basilique Fourvière à Lyon.

Vous pouvez vous déplacer dans la photo pour observer les détails.


J’étais toujours été fasciné par la Basilique Fourvière dès ma première visite en 2009.  J’ai voulu avoir cette splendeur sous mes yeux et quand je veux.  J’ai écrit un article sur mon site ou je rencontre l’histoire et côté technique de cette image à 4.5 gigapixels.

L’équipement pour faire cette photo : Nikon D600 avec l’objectif Nikon 24-85 3.5-4.5, trépied Manfrotto 294, Nodal Ninja  M1-L w/RD16-II, Nodal Ninja EZ Leveler II pour avoir un niveau d’horizon idéal, JJC Télécommande pour éviter les mouvements pendant le déclenchement, de l‘eau pour tenir 5 heures sans bouger 🙂

photo panoramique
JJC télécommande de minuterie (intervalomètre)

Les réglages: Focale 85 mm pour avoir plus des détails et moins des problèmes avec assemblage, F/11 pour avoir une profondeur de champ bien large car il y avait des objets proches et assez loin, ISO 100 (pour une qualité idéale) et comme conséquence, le temps de pose bien longue entre 1/10 et 6 secondes qui est un temps de pose assez élevé et donc s’applique sur l’ensemble du temps de prise de vues (5 heures et 15 minutes totale ).
Je vous cache pas qu’il faut se munir de la patience, et surtout vigilance car un léger mouvement de trépied causé par moi (ou par un touriste qui passe juste à côté pour jouer avec tes nerfs  😛 )  peut avoir des conséquences dramatiques sur l’assemblage voir non-possibilité d’assembler l’image…

L’assemblage et le poste traitement m’ont pris 41 heures devant l’ordinateur.

Peux-tu donner des conseils pour la photo panoramique pour un débutant ?

De ne pas avoir peur d’expérimenter !

J’ai pris plusieurs panoramiques lors de mon voyage à Rome en 2014 et la plupart du temps sans tête panoramique ni trépied. Chaque fois c’est un challenge d’imaginer la photo finale et essayer de l’avoir tel que je l’ai  imaginé en l’assemblant. Je peux le comparer à la photographie argentique quand on prend une photo sans savoir si on a obtenu l’image qu’on a vu, voulue, imaginé lorsque de la prise de vues, et le plaisir de la voir en labo.

 
Voici quelques photos panoramiques de Rome.

Piazza Navona ©Armen Hambardzumian 14 photos prises en orientation paysage 9567 x 4300 (41.1 mégapixels)

 

Lever du soleil à Colisée ©Armen Hambardzumian 8 photos en orientation paysage  14228 x 3766 (53.6 mégapixels)

 

Panthéon ©Armen Hambardzumian 60 photos prises sans trépied (c’était interdit) 15326 x 11136 (170.7 mégapixels)

 

Colisée ©Armen Hambardzumian 22 Photos prises en orientation portrait  12945 x 6043 (78.2 mégapixels)

 

Vue de Giardino degli Aranci ©Armen Hambardzumian 80 prises en orientation portrait  26370 x 7855 (207.1 Mégapixels)

J’ai remarqué une spécificité lorsque je prends les photos en orientation paysage. Souvent ça nécessite plus de photos pour couvrir la zone et nous avons des déformations plus remarquables.

C’est pour cela que je vous conseille de prendre les photos en orientation portrait.

Avec quel logiciel tu effectues l’assemblage des panoramiques ?

Sur le marché il existe plusieurs logiciels professionnels pour assemblage des panoramiques, gigapixel et photo 360°. Le marché est dominé par la société PTGui et une société française “Kolor”  de Chambéry récemment acheté par GoPro.

J’ai les deux et j’utilise les deux. J’avoue que j’utilise plus le PTGui (118 Euros TTC) que Autopano Giga 4 (199 Euros TTC) de Kolor, car je trouve à avoir plus de contrôles pour assurer le bon déroulement du projet. J’ai montré le panoramique de la Basilique Fourvière avec PTGui.

Il existe aussi un logiciel gratuit Hugin pour monter les panoramiques. Apparemment avec une bonne réputation pour, mais je n’ai jamais utilisé, donc je ne peux pas donner mon avis, mais vous pouvez vous initier avec lui et trouver facilement des tutoriaux sur internet.

J’effectue le post-traitement de panoramique assemblé avec Photoshop essentiellement, c’est possible de faire avec Lightroom, mais vous êtes limité par la résolution de votre image, ça ne doit pas dépasser 30000 pixels.

Le fait de faire des photos panoramiques, tu utilises surement le grand angle, comment gères-tu les déformations de l’image ?

Je ne gère pas 🙂 je trouve que ces déformations apportent une perspective unique à la scène qu’on immortalise.

Voici quelques photos que j’ai prises avec un 24 mm pour mon client où nous pouvons observer des déformations de l’image. J’ai écrit un article à propos de ce projet http://armsphere.fr/espace-rivoire/

 

22 photos effectuées avec un objectif de 24 mm dont la résolution finale est de 13561 x 8152 pixels (110 mégapixels) ©Armen Hambardzumian

 

66 photos avec 50 mm  29985 x 10173 (305.0 mégapixels) ©Armen Hambardzumian

 

206 photos avec un 85 mm 47666 x 14226 pixels près de 650 mégapixels ©Armen Hambardzumian

 

Armen Hambardzumian photo panoramique
Exemple de visualisation d’assemblage des photos

 

Pour une image sans distorsions remarquables il faut passer sur une optique appelé téléobjectif.

Voici un exemple avec un 85 mm. La résolution finale est 48776 x 13785 soit 640 mégapixels.

©Armen Hambardzumian

Les distorsions sont moins remarquables, mais attention pour avoir une image avec l’angle de vue d’environ 180 degrés il a fallu prendre 223 photos car l’angle de vue pour un objectif de 85 mm est de 28 degrés, alors que pour un objectif de 24 mm est de 84 dégrés.

Quel est ton  objectif préféré pour la photo panoramique ?

La grande majorité de mes panoramiques ont été prises par le Nikon 24-85. Depuis que j’ai 70-200 mm ça c’est devenu mon objectif préféré.

panoramique photo objectif
Nikon 24-85 mm f/3.5-4.5G ED VR

 

photo panoramique tuto
Tamron 70-200 mm F/2,8 Di VC USD G2

Peux-tu nous parler des photos panoramique à 360° que tu réalises, comment tu procèdes, le temps que tu passes à tout travailler et le poids de ces photos ?

Pour les photos panoramique à 360°, j’utilise le plus souvent Nikon 16mm 2.8 Fisheye.

fisheye photo panoramique
Nikon AF 16mm f/2.8 D FE Objectif FishEye, angle 180°

Pour avoir une photo panoramique à 360° avec mes équipements, je dois prendre 6 photos pour partie haut et 6 photos pour le bas et 2 photos du nadir (le sol) pour pouvoir nettoyer le trépied de la photo finale.

 

Voici l’image finale. Nikon D600 (24 megapixels) Nikon 16mm 2.8 , F/14  ISO100  5s   16144 x 8072 pixels (130.3 mégapixels).

Vous pouvez vous déplacer dans la photo pour observer les détails.



J’utilise parfois les photos à 360° pour les portraits.

Voici un exemple :


Il est possible d’effectuer des photos à 360° sans avoir un objectif super-grand angle comme 16 mm Fisheye, par contre il faudra d’effectuer plus des photos pour avoir une vue 360°.

Lors de mon voyage à Rome, j’ai voulu prendre une photo 360° à l’intérieur de la Basilique Saint-Pierre. Par contre il fallait rendre mon sac à dos et mon trépied au poste de sécurité… Donc j’avais uniquement mon boitier D600 et  le 24-85  3.5-4.5, il a fallu prendre environ 110 photos pour avoir cette image. Vous allez voir clairement nombreuses erreurs d’assemblage, dû au manque d’utilisation d’une tête panoramique et trépied.

Voici la photo 360° :

Question bonus :

Je sais que tu as préparé un bonus spécial pour cet article, qu’est-ce que c’est ?

Oui exactement ! C’est une photo panoramique composée de 693 photos prises à l’intérieur de la Cathédrale Saint-Jean de Lyon . C’est la première parution de cette image, je n’ai jamais publié sur internet ni ailleurs.
Nikon D600 85mm F/7.1 ISO 100, 05s- 6s .  57987 x 48887 pixels soit 2.8 gigapixels.

Vous pouvez vous déplacer dans la photo pour observer les détails.



Retrouvez le travail de photo panoramique et vue à 360° de Armen Hambardzumian sur sa page Facebook, son Instagram et son site internet.

Inscrivez-vous à ma newsletter pour être informé dès qu'un nouvel article est publié et recevez en bonus gratuitement, le guide photo que j'ai créé de 31 pages !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.