Comment photographier les feux d’artifice ?

Comment photographier les feux d’artifice ?

À l’approche de la fête nationale Française, les feux d’artifice sont courants durant le mois de juillet. Par contre quelques soit le moment dans l’année, la méthode pour photographier les feux d’artifice ne changera pas !

De nombreuses personnes photographient chaque année les feux d’artifice dans le monde entier.

Mais comment font-ils ces supers photos de feux d’artifice ?

La méthode pour photographier les feux d’artifice est la même que la pose longue. Si vous n’avez pas lu l’article sur la pose longue cliquer ici.

L’équipement pour photographier les feux d’artifice

Pour être efficace et photographier les feux d’artifice correctement, il va falloir le même équipement que la pose longue.

  • Un appareil photo permettant d’avoir la main au moins sur les réglages sur la vitesse
  • Un trépied « comme par exemple le très bon Vanguard 235 AB et sa rotule, un excellent trépied léger et stable !

photo feux d'artifice

Télécommande filaire RS80N3

Et c’est tout !

Un spot pour photographier les feux d’artifice

Un des points les plus importants pour photographier les feux d’artifice, est d’abord de trouver un bon spot car étant donné qu’il y a du monde, il vaut mieux arriver à l’avance avec son trépied et savoir l’endroit où vous aimeriez faire vos photos de feux d’artifice.

Rien n’empêche de bouger pendant le feu d’artifice et d’ajuster en recadrant, mais de bien trouver son spot fera la différence pour la composition de l’image.

Le trépied est encombrant, vous pouvez aussi choisir un gorilla pod, si vous n’avez pas lu mon article sur les trépieds cliquer ici 🙂

Avec ce trépied le Vanguard 235AB que je conseille au début de l’article vous pourrez photographier les feux d’artifice aisément. C’est un trépied que je viens d’acquérir, il est super-léger et parfait pour les voyages, les sorties photo etc. Il vous encombrera moins aussi qu’un lourd trépied à trimbaler avec la foule à géré aussi.

La technique pour photographier les feux d’artifice

Pour photographier les feux d’artifice, il va falloir doser pour déclencher au bon moment et d’avoir de beaux résultats. N’oubliez pas que la photographie est l’art de la lumière et donc de dessiner avec la lumière. Les feux d’artifice sont des explosions de lumières.

Cet année est la 4ème année où je photographie les feux d’artifice. D’expérience je peux vous dire qu’il faut être patient. Se concentrer sur ce qui se passe devant nous, et ajuster la technique sur le boîtier.

L’intérêt est que comme c’est le même principe que la pose longue il faut déclencher un certain temps mais pas trop non plus car le feu d’artifice génère de la lumière et donc si vous laissez trop longtemps les feux seront tout blanc sur la photo. Faites des tests car les feux d’artifice varient de l’un à l’autre, le temps de pose pour votre image variera alors il ne faudra pas exposer trop longtemps.

Sur les grosses explosions, il faut commencer à capturer quand vous voyez que le feu d’artifice vient d’être tiré. Laissez exposer plus longtemps pour les petites explosions qui généreront moins de lumière. Mais attention cependant car les petites explosions seront souvent plus nombreuses que les grosses et donc générera plus de lumière!

photographier les feux d'artifice
©Dapacari Exif : ISO 100 F11 6secondes

 

Ma méthode « comment photographier les feux d’artifice »

Je me mets en mode manuel ou mode BULB qui me permet de photographier sans limite de temps.

Je désactive le stabilisateur !

Je désactive l’autofocus et je me mets en mode manuel ou bien je fais une fois la mise au point et je ne touche plus la mise au point sauf si je bouge de point de vue. En mode manuel il faudra faire la mise au point à l’infini. Mettez-vous sur l’infini en tournant la bague de votre objectif et revenez un tout petit peu juste avant l’infini pour avoir une image bien net.

N’utilisez surtout pas le flash.

molette réglage photographier les feux d'artifices

J’ouvre le diaphragme à F8 ou F11 ou F16 selon le temps que je souhaite exposer. Mon capteur et afin d’avoir l’ensemble de la photo net comme pour une photo de paysage

Je déclenche la photo !

Là le temps de déclenchement sera au choix selon ce qui se passe devant vous, mais je dirais moins de 10 secondes en moyenne. À vous de choisir le temps qu’il faut pour votre photo. Le mieux est de tâtonner autour de plus ou moins 5 à 10 secondes, vous pouvez aller plus haut mais au risque d’avoir des zones cramées.. C’est vraiment variable selon la scène.

Sachez que plus l’intensité est lumineuse devant vous plus l’image risque d’être blanche et donc cramée.

 

Exemple

Ici je trouve que le résultat est comme je le voulais. Néanmoins on voit au pied de la tour ces zones blanches qui commence à être cramées. Je ne pense pas que le résultat final de la photo aurait été le même si je n’avais pas exposé ce temps-là. Sur cette photo j’ai exposé pendant 4.2 secondes, ce qui est beaucoup pour le résultat, j’ai dû développer pas mal l’image sur ordinateur pour ressortir un résultat comme celui la.

feu d'artifice lyon
©Dapacari Exif : temps de pose 4.2 secondes F8 ISO 100

Pour les Iso, le mieux est de choisir le plus bas possible donc 100 ISO ou 200 ISO. Photographier les feux d’artifice c’est comme la pose longue. On se met au plus bas en ISO pour garder un maximum de qualité.. Mais vous pouvez faire varier selon l’effet en fonction du temps de pose que vous souhaitez. Attention le spectacle se passant la nuit, éviter impérativement de monter trop haut dans les ISO cela dépend de ce que vous voulez faire, mais attention car les zones sombres seront de plus en plus granuleuse (du bruit sur l’image) si les ISO sont trop hauts !

Je rappelle aussi qu’il s’agît de pose longue à faire donc si vous montez les ISO, vous aller déclencher moins longtemps!

 

feu d'artifice lyon
©Dapacari Exif ISO 100 F8 13 secondes

Il existe plusieurs méthodes également de comment photographier les feux d’artifice. Comme l’appareil photo est sur le trépied, faites plusieurs photos du même point de vue, vous pourrez ensuite avoir une solution comme compiler les images dans Photoshop pour obtenir un résultat combiner de feux d’artifice. Je ne l’ai pas encore testé. Sinon il existe sur certains appareils photo, la possibilité de faire des expositions multiples. Vous prenez une image puis une autre et de combiner le feu d’artifice précédent au suivant.

 

Édit du feu d’artifice 2018 : voici des photos que j’ai réalisé du feu d’artifice 2018.

Ce n’est pas le spot depuis lequel je voulais photographier au départ. Je me suis donc rendu à l’idée que j’avais en tête pour mon spot. Mais en arrivant, je vois une vilaine grue devant la basilique de Fourvière où le feu d’artifice allait être tiré. Cela allait gâcher mes photos, alors il me fallait rebondir. J’ai donc de suite trouvé un autre point de vue, au pied de la cathédrale Saint Jean-Baptiste dans le Vieux Lyon. Un classique, peut-être et quand même assez proche pour photographier le feu d’artifice. Mais étant équipé d’un grand angle le Canon 16-35 F4L c’est ok, il me fallait seulement m’adapté à la situation.

Dans la composition de mon image, je devais faire attention à un facteur supplémentaire, la foule ! Et la méthode pour photographier le feu d’artifice est la pose longue. Le problème c’est qu’en faisant une pose longue de 5 à 10 secondes, la foule allait apparaître aléatoirement sous forme de fantôme. Alors comme je vous le disais plus haut, pour photographier les feux d’artifice, il ne faut pas monter trop haut les ISO car l’image apparaîtra vite granuleuse et perdra en qualité.

Cependant, j’ai la chance d’être équipé d’un appareil photo plein format. Le Canon 6D qui me permet de bien monter dans les ISO. Afin de m’adapter à cette situation difficile de la foule, il me fallait réduire mon temps de pose. J’ai donc laissé l’appareil photo choisir les ISO pour moi, en lui indiquant ISO automatique. Pour cette situation, je me suis mis alors en mode AV : priorité ouverture, afin de gérer une ouverture du diaphragme au minimum à F8 et donc j’ai pu réduire mon temps de pose et avoir une foule beaucoup plus net que des mouvements de personnes bougeantes. Cela m’a permis d’enchaîner les photos à haut ISO tout en gardant une image de bonne qualité (grâce au capteur plein format de mon appareil photo). Je ne monte pas plus haut que 6400 ISO car je connais mon appareil photo et je trouve que la qualité au delà est dur à traiter. Si votre appareil photo est plutôt du type entré de gamme, il faudra veiller à ne pas dépasser les 1600 ISO voir les 3200 ISO grand max.

Pour ma composition, j’ai eu l’idée d’introduire ce parapluie de couleur pour le show, afin de rajouter une originalité à l’image, vous aimez ?

photographier les feux d'artifice
Comme une pluie d’or ©Dapacari Exif : F8 0.5secondes 6400 ISO
comment photographier les feux d'artifice
Comme une pluie d’or 2 ©Dapacari Exif : F8 5.7 secondes 100 ISO
comment photographier les feux d'artifice
Comme la vie en rose ©Dapacari Exif : F8 1/8 secondes 6400 ISO
comment photographier les feux d'artifice
Comme la star ©Dapacari Exif : F8 1/8 secondes 6400 ISO

Comme quoi de suivre à la lettre les règles pour mieux les comprendre, permet donc de très vite s’adapter à la situation !

J’ai eu ensuite l’honneur d’être publiée sur le compte Instagram de la ville de Lyon, « Comme une pluie d’or 2 ». Merci à la ville de Lyon !

 

L’objectif à choisir pour photographier les feux d’artifice

Le spectacle variant du début à la fin, il est conseillé de choisir un objectif grand angle pour photographier les feux d’artifice selon la marque auquel vous êtes équipé comme par exemple le Canon 10 18mm ou un 18-55 mm c’est bien pour commencer ou même un Canon 16-35 mm F4L. Je suis équipé chez Canon et Fujifilm pour ma part. Pour avoir un plan large au maximum et de bien remplir l’image . L’important est d’avoir le feu en entier sur votre image et d’éviter qu’il soit coupé. Mais rien de nous empêche de choisir un autre objectif et de zoomer. Il n’y a pas de règle précise seulement des conseils. Vous êtes le créateur de votre image !

 

Attention à l’effet qu’aura la perspective de la focale aussi en fonction du grand angle ou du zoom. N’oubliez pas que si vous choisissez un objectif grand angle voire un ultra grand angle (un 10-18mm par exemple),  le premier plan est toujours plus gros que le sujet le plus loin. Donc si vous êtes loin de votre sujet avec un grand angle, le feu d’artifice sera petit sur votre image, et donc moins impressionnant pour un feu d’artifice.

Le développement sur ordinateur

Un petit mot sur le traitement de l’image sur l’ordinateur. Une fois vos images finalisées dans votre boitier il faut passer au traitement sur ordinateur. C’est qui donnera de meilleur résultat. Ce n’est pas obligatoire mais vivement conseillé de prendre ses photos en RAW et de le traiter ensuite. Il faudra souvent baisser les hautes lumières afin de bien faire ressortir le feu d’artifice, qui selon vos photos aura surement des zones blanches à rattraper. À voir encore une fois selon la scène. Ensuite les réglages sont selon vos goûts.

Conclusion « photographier les feux d’artifices »

C’est le même principe que la pose longue. Il suffit de faire des tests de prise de vues (faites des photos tests) pour voir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Il ne faut pas exposer trop longtemps, garder cela en tête. Une photo de 5 à 10 secondes suffit amplement. Vous avez la technique pour photographier les feux d’artifice maintenant à vous de créer.

Inscrivez-vous à ma newsletter pour être informé dès qu'un nouvel article est publié et recevez en bonus gratuitement, le guide photo que j'ai créé de 31 pages !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.