Photographier les feux d’artifices!

A l’approche de la fête nationale Française, les feux d’artifices tirés sont courant durant le mois de juillet.

Aussi de nombreuses personnes photographie chaque année les feux d’artifices et dans le monde entier. Mais comment font ils?

 

Pour résumer rapidement, le principe est le même que la pose longue 🙂 Si vous n’avez pas lu l’article cliquer ici pour le lire.

Sinon plus en détail il faut impérativement :

Et c’est tout!

Je dirais qu’un des points important est d’abord de trouver un bon spot car étant donné qu’il y a du monde, il vaut mieux arriver à l’avance avec son trépied 🙂

Rien n’empêche de bouger après pendant le feu et d’ajuster en recadrant, mais de bien trouver son spot fera la différence pour la composition de l’image.

Le trépied est encombrant, vous pouvez aussi choisir un gorilla pod (cliquer ici pour voir ce que c’est), si vous n’avez pas lu mon article sur les trépieds cliquer ici 🙂

Ensuite il va falloir doser pour déclencher au bon moment et d’avoir de beaux résultats.

Ne pas oublier que la photographie est l’art de la lumière soit dessiner avec la lumière.

Cet année est la 3ème année où je photographie les feux d’artifices et d’expérience je peux vous dire qu’il faut être patient. Se concentrer sur ce qu’il se passe devant nous, et ajuster la technique sur le boîtier.

L’intérêt est que comme c’est le même principe que la pose longue il faut déclencher un certain temps mais pas trop non plus car le feu d’artifice génère de la lumière et donc si vous laisser trop longtemps les feux seront tout blanc sur la photo et la aucun intérêt.

Un conseil  :

Sur les grosses explosions commencer à capturer quand vous voyez que cela part et laissez exposer plus longtemps que les petites explosions où il faut laisser moins longtemps exposer. Car les petites explosions seront plus nombreuses que les grosses donc générera plus de lumière!

 

  • La pratique

– Mettez vous en mode manuel ou BULB si votre appareil en dispose

– Ouvré le diaphragme à f8 ou f11 ou f16 selon le temps que vous souhaitez et afin d’avoir l’ensemble de la photo net comme pour une photo de paysage

– Ensuite déclenché et la le temps de déclenchement sera au choix selon ce qu’il se passe devant vous, mais je dirais moins de 10 secondes. A vous de choisir le temps qu’il faut pour votre photo

Sachez que plus l’intensité est lumineuse devant vous plus l’image risque d’être blanche et donc cramé.

Un exemple sur une de mes photos ci dessous, les zones lumineuse sont beaucoup trop blanche sur cette photo :

Pour les Iso, le mieux est de choisir le plus bas possible donc 100 ISO, mais vous pouvez faire varier selon l’effet. Mais attention le spectacle se passant la nuit, éviter impérativement de monter trop haut dans les ISO je dirais vraiment 800 Iso maximum selon votre appareil photo et ce que vous voulez faire, car les zones sombre ne seront pas super si les Iso sont trop haut!

Je rappelle aussi qu’il s’agît de pose longue à faire donc si vous monter les Iso vous aller déclencher moins longtemps!

Pour l’autofocus, beaucoup de monde conseil de le désactiver, car la nuit avec la fumée l’appareil photo à du mal à faire la mise au point. Vous pouvez aussi photographier avec la visée à l’écran mais l’autofocus aura encore beaucoup plus de mal comme cela. Il est donc conseillé de désactiver l’autofocus et de passer en mode manuel en faisant la mise au point sur l’infini.

Pour ma part j’ai toujours fait avec l’autofocus mais il est vrai que cela peu faire rater une photo. (Va falloir que j’essaye en manuel 🙂 )

  • L’objectif à choisir

Le spectacle variant du début à la fin, il est conseillé de choisir un objectif grand angle comme par exemple le canon 10 18mm ou un 18-55 mm c’est bien pour commencer ou même un 16-35 mm F4L 🙂 pour élargir le champ de vision . L’important est d’avoir le feu en entier sur votre image et d’éviter qu’il soit coupé. Mais rien de nous empêche de choisir un autre objectif et de zoomer, il n’y a pas de règle précise seulement des conseils. Vous êtes le créateur de votre image!

Attention, car en choisissant un objectif grand angle comme un 18-55, si votre appareil photo est à capteur APSC le 18mm sera un 28.8mm pour du CANON ou 27 chez NIKON.

Aussi n’oubliez pas que si vous choisissez un objectif grand angle voir ultra grand angle (un 10-18mm par exemple),  le premier plan est toujours plus gros que le sujet le plus loin. Donc si vous êtes loin de votre sujet, ici le feu d’artifice sera petit sur votre image, et donc moins impressionnant pour un feu d’artifice.

Abonnez-vous à ma newsletter pour ne manquer aucun article 🙂

 

 

2 commentaires Ajoutez les votres
  1. Pour ma part, j’ai un bridge (Nikon Coolpix B500). Je n’ai jamais réussi a faire de telles photos de lumières de nuit…je n’arrive pas régler correctement mon appareil…
    Avez-vous des conseils a me donner pour que je puisse réussir ?

    1. Salut Gweénaële! Bien sûre le blog est la pour ça! Je ne sais pas si sur un bridge le mode manuel ou bulb est présent à vous de me dire ? Par contre une chose est sûre si vous voulez des photos extra ordinaire, il faut comprendre au préalable le temps de pose à appliquer à votre photo, je l’explique dans divers articles sur le blog 🙂
      Pour le feu d’artifice il faut vraiment appliquer la méthode de la pose longue.
      Il faut bien se mettre à f8 ou f11 ou f16 ensuite prendre la photo pendant au moins entre 5 secondes et 10 secondes pour les petites explosions et peut être au delà pour les grosses explosions, à vous de doser.
      C’est pour cela que j’explique qu’il faut un trépied et une télécommande. Si vous suivez ces conseils c’est sûre que vous aller changer d’avis sur vos photos 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *