Comment photographier la fête des lumières de Lyon?

Photographier la fête des lumières de Lyon

La fête des lumières, c’est le terrain de jeu de tous les photographes !

La fête des lumières de Lyon se déroule le 8 décembre à Lyon et dure généralement 4 jours.

photographier la fête des lumières de Lyon
« Comme en boîte de nuit » Fête des lumières de Lyon 2014
EXIF : ISO 1600 55mm F5.6 1/5 secondes © Dapacari

Origines de la fête des lumières, la vénération de la Sainte Vierge Marie

La ville de Lyon vénère la Vierge Marie depuis le Moyen Âge et s’est mise sous sa protection en 1643, année où le sud de la France était touché par la peste : les échevins de Lyon, le prévôt des marchands et les notables firent alors vœu de rendre hommage chaque année à la Vierge si l’épidémie de peste cessait. Comme l’épidémie cessa, le peuple tint sa promesse et rendit hommage à la Vierge, chaque année.

Depuis cette date, un cortège solennel municipal se rend depuis la cathédrale Saint-Jean au sanctuaire de la Vierge sur la colline de Fourvière (à la chapelle Saint-Thomas de Lyon puis la basilique Notre-Dame de Fourvière après sa construction) chaque 8 septembre (et non le 8 décembre), jour de consécration de la ville à la Vierge, le jour de la fête de sa Nativité, pour lui offrir cierges et écus d’or : il s’agit du Vœu des Échevins.

Le 8 décembre, jour de la fête de l’Immaculée Conception, fut choisi, en 1852, pour inaugurer la statue de la Sainte-Vierge posée sur le clocher de l’ancienne chapelle de Fourvière, inauguration qui aurait dû avoir lieu le 8 septembre précédant, mais qui fut reportée pour des raisons météorologiques. La pluie intervient une nouvelle fois ; cependant, les Lyonnais, ayant attendu trois mois, ne voulurent pas annuler la fête et allumèrent les lumignons qu’ils avaient préparés.

Source Wikipédia


Vous l’aurez compris, la fête des lumières, c’est une grande fête à Lyon qui se répand un peu partout à travers le monde maintenant. À la base, la fête des lumières de Lyon, étaient de déposer des bougies au rebord de sa fenêtre mais aujourd’hui ce n’est plus seulement que ça. On fête la fête des lumières de Lyon dans une ambiance féerique avec des projections lumineuses sur l’architecture et toute la ville est illuminée par des spectacles.

Tout est basé sur la lumière pendant cette fête et la photographie est l’art de dessiner avec la lumière donc la fête des lumières est l’idéal pour la photographie !



Qui n’a pas déjà vu des personnes photographier et même photographier au smartphone pendant cette festivité ? Tout le monde photographie ! La fête des lumières de Lyon n’est pas vraiment difficile à photographier, l’avantage est qu’elle se passe de nuit ! Donc profitez-en ! La difficulté la nuit est de gérer la lumière, mais en pose longue c’est facile de s’en sortir en suivant mes conseils 🙂

Avant de vous lancer à photographier la fête des lumières, je peux vous donner quelques conseils pour bien la préparer.

Avant de commencer, sachez que le programme de la fête des lumières de Lyon est disponible sur internet bien avant la fête ! Pour vous donner des idées plein la tête, pensez à aller consulter le programme afin déjà de vous faire une idée de ce que vous pouvez créer.

Regarder la vidéo de la ville de Lyon de la fête des lumières 2014 pour vous donner une idée de cette magnifique festivité ci-dessous :


bougie main photographier la fête des lumières

  • Quel équipement pour photographier la fête des lumières de Lyon ?

Comme pour la pose longue de nuit !

N’importe quel appareil photo capable de faire des poses longues (un smartphone, un compact, un bridge, hybride, reflex, ce que vous voulez tant que vous avez la possibilité de contrôler au moins la vitesse…), un trépied, une télécommande et puis c’est tout !

Si vous recherchez un bon appareil photo avec un bon rapport qualité-prix, le Canon 200D est super ! Il est léger et compact !

Canon 200d photographier la fête des lumières
Canon 200d
trepied vanguard excellent trépied photo
Vanguard 263AT

telecommande 200d photographier la fête des lumières

N’oubliez pas de vous équiper de batterie ! Surtout quand il fait froid l’énergie est vite consommé !

batterie 200d LP E17 photographier la fête des lumières

Le problème avec le trépied, c’est qu’il est souvent encombrant, surtout pour photographier la fête des lumières de Lyon, car la foule est dense ! Vous allez avoir du mal à trouver une place sans être gêné alors vous pouvez vous équiper de petits trépieds qui s’accrochent partout, sur un poteau, une barrière et peux être aussi posé sur le sol, j’en ai un et il est super, le Gorilla Pod de Joby.

trepied gorilla pod joby photographier la fête des lumières

Un trépied compact également à découvrir le Manfrotto PIXI ou le Manfrotto PIXI EVO mais qui ne s’accrochera pas de partout comme le Gorilla Pod de Joby.

photographier la fête des lumières manfrotto pixi
Manfrotto PIXI
Manfrotto pixi evo photographier la fête des lumières
Manfrotto PIXI EVO



  • Quelques détails

Pour photographier la fête des lumières de Lyon, il faut absolument que votre appareil photo soit stabilisé grâce au trépied et pouvoir déclencher sans toucher l’appareil photo d’où l’importance alors de la télécommande, ou bien de pouvoir piloter l’appareil photo avec son téléphone par le wifi est aussi une solution. Ça c’est pour le côté pose longue ou à vitesse très basse.

Bien sûr vous pouvez photographier la fête des lumières à main levée sans faire de pose longue, l’image n’aura pas du tout le même rendu, tout dépend ce que vous voulez créer mais étant donnée que la nuit la lumière est beaucoup moins présente, il faudra monter dans les ISO, le problème c’est que montée trop haut en ISO réduit la qualité d’image et l’image devient granuleuse. Il faut donc un appareil capable de gérer la montée d’ISO.

Il faut savoir alors que si vous voulez une image d’une super qualité, il faut être aux ISO le plus bas, mais plus les ISO sont bas et plus la sensibilité de la lumière est moindre, ce qui fait que la photo sera sombre.

Il faudra alors monter les ISO pour avoir une photo bien exposée. Étant donnée que l’appareil cherche à faire rentrer un maximum de lumière, alors il cherchera une vitesse basse pour que la lumière est le temps de rentrée dans l’appareil photo d’où l’intérêt d’utiliser un trépied pour éviter de monter dans les ISO et d’avoir une image au top de sa qualité. Néanmoins comme je vous le dis, vous pouvez très bien faire des photos à main levée si votre boitier gère bien la montée en ISO, je vous donne des exemples plus bas 🙂

Le plus dur est peut-être finalement la foule une fois que vous aurez lu tout l’article et tout compris 🙂

Il faut pouvoir la gérer sur sa photo. Pensez qu’au moment où vous photographierez il peut y avoir des personnes sur votre photo et si vous faites une pose longue ces personnes risquent de bouger et donc vous allez avoir des sortes de fantôme sur votre image. Il faut donc s’adapter.

 

Pose longue

photographier la fête des lumières de Lyon
« Comme des millions de bougie » ISO 100 28mm F8 36secondes © Dapacari

 

photographier la fête des lumières de Lyon
« Comme mille et une couleur » EXIF ISO 100 50mm f8 26secondes
© Dapacari

 

A main levée

photographier la fête des lumières de Lyon
« Comme tous unis » EXIF ISO 1600 12mm f5 1/40secondes © Dapacari

 

photographier la fête des lumières de Lyon
« Comme un radiateur »ISO 3200 23mm F2.8 1/30secondes © Dapacari

Comme vous pouvez le voir en lisant les EXIF (sous les photos) que les ISO sont assez hauts pour les photos prises à main levée. Si vous avez un appareil photo capable de garder une bonne qualité d’image malgré le fait de monter dans les ISO assez haut vous pouvez vous le permettre. La principale difficulté la nuit est la gestion de la lumière.

Le choix de la pose longue se fera vraiment au niveau du rendu et en fonction de la quantité de lumière, mais sachez que comme vous avez moins de lumière, il faut laisser le temps à l’appareil photo d’avoir de la lumière qui entre, alors l’appareil photo aura tendance à réduire la vitesse et augmenter la sensibilité du capteur (ISO) pour permettre de créer l’image. Vous pouvez lire l’article que j’ai écrit pour vous aider sur les bases de la photographie en cliquant ici.



  • Choisir l’objectif

Choisissez l’objectif qui permet de faire rentrer le plus de choses à l’intérieur, on parlera alors de grand angle. Tout dépend de ce que vous voulez photographier.

Si vous débutez dans la photographie, vous avez certainement le 18-55 mm du kit de base. Il n’est pas le meilleur objectif selon le type de constructeur mais sa focale est idéale pour photographier la fête des lumières de Lyon et vous pouvez sortir déjà de super clichés !

Choisissez un objectif avec une plage de focale entre 10 et 70 mm ce sera bien suffisant.

Vous n’êtes pas obligé d’utiliser un grand angle pour photographier la fête des lumières mais pour vous donner un exemple mon compact Fujifilm X100s est équipé d’un 23 mm (équivalent 35 mm sur capteur APSC), ce n’est donc pas un grand angle mais cette focale me convient très bien, il s’agît ici de conseils pour avoir un maximum de choses dans l’image, mais vous savez si vous me lisez, que parfois il vaut mieux s’intéresser à un seul détail pour votre image.

18 55 canon photographier la fête des lumières
18 55 canon

 

  • Quel réglage ?

Pour photographier la fête des lumières de Lyon, il va falloir s’adapter à votre scène, selon ce qui se passe et ce que vous voulez faire.

S’il y a une projection évidemment de vidéo sur un bâtiment, il ne va pas falloir exposer trop longtemps, sinon tout sera superposé sur votre image, le rendu peut être super mais sera hasardeux!

Prenons un exemple, admettons qu’un petit film avec une petite fille jouant au ballon est projeté sur le bâtiment, vous voulez photographier la petite fille avec le ballon, alors il ne va pas falloir faire une très longue pose. Étant donnez qu’on suppose qu’elle bouge, si vous êtes déjà à ISO très bas avec votre trépied, vous allez surement attendre des vitesses comme 1/20 seconde, 1/30 seconde… Si votre photo n’est pas assez claire, montée les ISO ! Car si vous laissez 1 minute vous aurez tout le film imprimé sur votre photo et donc tous les mouvements de la vidéo….

À main levée il faudra figer la scène, afin d’éviter que la projection lumineuse ne soit aussi floue d’où l’intérêt du trépied.

La nuit c’est la principale difficulté à main levée, alors laissez l’appareil vous aidez à gérer la vitesse en sélectionnant le mode priorité ouverture, l‘appareil se chargera de la bonne vitesse selon lui pour avoir assez de lumière, si ça ne fonctionne pas, alors inversé concentrez-vous sur la vitesse avec le mode priorité vitesse afin le laisser gérer l’ouverture afin d’avoir un contrôle total dessus. 

C’est le mode semi-automatique ! Attention ce n’est pas le mode tout automatique! Et si ça ne fonctionne toujours pas il faudra y aller en mode manuel !

Si vous voulez faire de la pose longue, alors vous pouvez laisser sur le mode priorité vitesse, mais vous ne pourrez pas descendre au-delà de 30 secondes, si vous voulez allez plus loin alors le mode BULB sera parfait pour la situation. Il faudra alors prendre en compte l’ouverture.

Vous devez savoir en fonction de votre appareil photo jusqu’à combien d’ISO vous pouvez monter en gardant une qualité d’image acceptable et évitant ainsi le bruit sur votre image. Le bruit c’est les petits points sur votre photo, éviter l’aspect granuleux c’est ce qu’il faut éviter à tout prix! Le plus simple est de paramétrer votre appareil photo avec l’ISO maximum que votre appareil photo ne doit pas dépasser.

Si vous voyez que le résultat n’est pas acceptable, alors changer de mode, essayer le mode priorité ouverture, afin de gérer l’ouverture et si encore ce n’est pas comme vous le voulez alors il faudra sortir le mode manuel ! Afin d’avoir un contrôle total !

Faites quelques tests afin de voir si cela vous convient.

Retenez donc qu’il n’y a pas qu’une seule solution pour photographier la fête des lumières de Lyon, mais plusieurs !

Pose longue ou à main levé selon vos créations.

Si vous photographiez la fête des lumières au trépied, pensez à désactiver le stabilisateur souvent présent sur l’objectif de votre appareil photo, l’appareil étant déjà stabilisé risque de créer un flou de bougé en cherchant à se stabiliser il ne comprendra pas ce qu’il doit stabilisé, l’étant déjà.

L’avantage d’être en mode semi-automatique, vous donne l’accès à la molette de correction d’exposition, et vous permet d’augmenter la luminosité de votre photo ou de l’assombrir. Ne sous exposer pas votre photo la nuit, car si vous développez ensuite votre photo sur ordinateur et que vous voulez rattraper tout çà, cela va grandement détériorer l’image.

En ce qui concerne la balance des blancs je la laisse en automatique car je photographie en RAW, je développe mes photos sur ordinateur selon mes réglages.

Si vous ne voulez pas faire de développement sur ordinateur et laisser l’appareil photo le faire pour vous en ayant directement votre fichier JPEG choisissez la balance des blancs incandescent pour un rendu froid et lumière du jour pour un rendu chaud. Néanmoins il faudra faire attention à la dominante jaune des lampes, lampadaire etc. En général une balance des blancs plus froide est beaucoup plus joli, mais tout dépend de la scène à photographier, faites des tests 🙂



  • La mise au point

Pour la mise au point, sur une photo de paysage comme ci-dessous, se fait en manuel et sur l’infini.

Tournez la bague de mise au point à fond (à l’infini) et revenez dans l’autre sens d’un poil, vous devez voir sur votre écran ou le viseur la netteté. N’hésitez pas à zoomer une fois que la photo est prise pour vérifier la netteté.

Quand j’ai photographié à la fête des lumières cette photo, j’ai fait cela ou bien la mise au point le plus loin possible.

photographier la fête des lumières de Lyon
« Comme des millions de bougie » © Dapacari

Pour une photo sur un sujet précis et rapproché vous ferez la mise au point sur votre sujet, comme je l’ai fait ici sur la chaussure.

photographier la fête des lumières de Lyon
« Comme un radiateur »
© Dapacari

Alors faites la mise au point sur l’infini ou le sujet le plus proche de vous s’il est l’élément principal.

Conseil : C’est plus pratique de se mettre en mode « liveview » c’est-à dire visée par l’écran.

  • Composition

Donner la plus grande place au sujet que vous trouvez le plus beau, il y a toujours la règle des tiers à respecter. 1/3, 2/3. Donnez donc au moins 2/3 à ce que vous privilégiez pour avoir plus d’impact avec votre image.

  • Ne flashez pas !

Pas de flash, vous voulez photographier la lumière n’est ce pas et pas la lumière du flash? Le flash ne vous aidera pas pour photographier la fête des lumières, il perturbera la scène.



  • Conclusion pour photographier la fête des lumières de Lyon

En connaissant ces règles, vous serez à même de permettre à votre créativité de révéler tout son potentiel. Il faut savoir comment faire pour ne pas faire comme les autres, expérimentez et soyez originaux !

A RETENIR POUR PHOTOGRAPHIER LA FÊTE DES LUMIÈRES !

photographier la fête des lumières de Lyon

Mode priorité ouverture

Si ça ne va pas alors mode priorité vitesse

Et si ça ne vous convient toujours pas, alors ce sera le mode manuel


À main levée :

 Choisissez le mode (priorité ouverture, priorité vitesse, manuel) que vous privilégiez et paramétrer l’ouverture la plus grande (F avec le chiffre le plus proche de zéro) ou la vitesse selon le mode choisi.

Réglez les ISO au maximum (choisissez les ISO auto mais avec une limite à ne pas dépasser!) que ce que peut offrir votre appareil photo dans sa limite exploitable ! Il faut faire rentrer un maximum de lumière en peu de temps.

Afin de garder un maximum de qualité à votre image. Faites des tests selon l’appareil avec lequel vous photographiez, un bridge, un compact, hybride, reflex…


Pose longue :

Si c’est une pose longue que vous voulez, alors quand vous fermerez le diaphragme de l’objectif pour rallonger le temps de pose, choisissez au maximum F16 afin de ne pas créer de diffraction.

Mettez les ISO au plus bas (ISO 100) pour garder la qualité d’image, sauf si vous voulez raccourcir le temps de pose, dans ce cas monté les ISO plus haut, mais la qualité d’image se réduit plus vous montez haut!

En moyenne, c’est des temps de pose de 20 secondes à 1 minute voir plus selon la scène, à vous de voir en faisant des tests.


Si vous faites vos photos sur trépied alors désactiver la stabilisation !

Balance des blancs automatique pour photographier en RAW et incandescent pour un rendu froid et lumière du jour pour un rendu chaud (attention à la dominante jaune!)

Ne sous exposer pas votre photo, car en post-traitement ce sera du bruit qui ressortira et une grande perte de qualité !

Pas de flash !

À vous de jouer à la fête des lumières !

photographier la fête des lumières de Lyon

Abonnez-vous à ma newsletter et recevez gratuitement le guide pour démarrer la photographie et les 10 conseils !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *